PJ Harvey

Arras [Main Square Festival - Main Stage] - dimanche 03 juillet 2011

19h30, la température devient enfin supportable quand PJ Harvey entre sur la scène principale du Main Square. Après les sympathiques Elbow, Polly Jean, l'air timide mais malgré tout souriante, arrive vêtue d'une élégante robe blanche et coiffée de quelques plumes de la même couleur dans les cheveux. C'est parti pour une heure et quart...d'ennui !

Et oui, PJ Harvey et ses vingt ans de carrière n'a plus grand-chose à prouver, alors pourquoi venir jouer sur de telles scènes qui ne lui conviennent pas du tout ?
La dame entame son set sans surprise avec "Let England Shake" mais on sent dès le début qu'elle n'est pas à l'aise. Résultat, l'ensemble manquera franchement de conviction et même les fans sembleront avoir du mal à s'emballer pour la performance de leur protégée.
La chanteuse mettra près de quarante cinq minutes à adresser un mot à la foule et ce n'est pas le reste de son groupe, tout aussi effacé, qui arrangera les choses.
PJ utilise sur de nombreux morceaux un instrument à corde étrange qu'elle porte en bandoulière, ce qui aiguisera la curiosité de certains, mais ce sera bien une des rares choses à signaler. Pour le reste, l'anglaise se contente d'interpréter mollement quelques titres de son dernier disque, ainsi que d'autres plus anciens sans qu'on fasse vraiment la distinction. A la fin des morceaux, elle adresse un sourire gêné à la foule qui l'applaudit, rejoint le fond de la scène puis revient pour passer au titre suivant. Rien n'y fera, l'électrocardiogramme restera plat jusqu'au bout...

Il est bien dommage qu'une figure emblématique de la scène rock de ces vingt dernières années ne l'ait pas compris, mais un concert, ça n'est pas juste des musiciens qui jouent leurs partitions en mode automatique. Car oui, tout le monde était carré, pas de soucis de ce côté-là. Mais un bon concert ne nécessite pas que de bons musiciens, il faut aussi donner de la vie aux chansons et avoir la volonté de partager quelque chose avec le public.
Plus facile à dire qu'à faire certes, certains on cela dans le sang, d'autres pas, mais quoiqu'il en soit, on pouvait légitimement en attendre davantage d'une telle icône. Car il est difficile de croire que cette dernière ait pu combler qui que ce soit lors de cette performance du Main Square.


Passable   11/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
116 invités et 2 membres
Jekyll
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead