Massive Attack

Heligoland [Deluxe Edition]

Heligoland [Deluxe Edition]

 Label :     Virgin 
 Sortie :    dimanche 04 avril 2010 
 Format :  Album / Vinyle   

Sorti deux mois après l'album, cette édition collector s'était faite attendre... alors que le fan avait déjà la possibilité de se procurer le CD ou la version digitale, chose très frustrante quand on sait que, d'habitude, l'édition collector sort d'emblée pour ravir les premiers acheteurs.
Bref, passons sur les détails commerciaux pour parler de l'objet, dont le prix n'est finalement pas très élevé.
D'abord, trois vinyles, deux contenant les dix titres d'Heligoland, le troisième offrant quatre titres bonus : deux remixes de "Paradise Circus" (œuvre de Gui Boratto) et "Girl I Love You" (par Ryuichi Sakamoto et Yukihiro Takahashi), tous deux très intéressant notamment le premier, ainsi que deux inédits, "Fatalism" dans une version remixée (encore ?!) et l'originale (ouf!) de "United Snakes" qui tournait déjà sur la page myspace du groupe depuis quelques mois.
Un CD de l'album parfait ce magnifique objet illustré par les peinture-dessin-graffiti de 3D (Robert Del Naja), évidemment !
Si l'on compte, avec cet album ainsi que les deux EPs déjà sortis (Splittin The Atom et Atlas Air), cela fait treize morceaux différents déjà/seulement (rayez la mention inutile). En se rappelant que Daddy G (Grant Marshall) avait annoncé qu'ils avaient enregistré de quoi sortir un double album, 2011 devrait voir Massive Attack continuer à nous offrir quelques petits titres de temps à autres, en version originale ou non, en édition limitée ou non, en CD, vinyle ou mp3. Beaucoup d'incertitude, mais ce groupe ne va pas rentrer dans le rang pour nous faire plaisir. Ah, et j'oublie les vidéos : déjà sept au compteur, et là, c'est beaucoup ! Toutes regardables sur leur site officiel.
Finalement, si Massive Attack a pour une majorité perdu son aura de "dieux" de la scène britannique des années '90, ils ont maintenant gagné un autre statut : celui de sages. Des morceaux comme "Pray For Rain" ou, surtout, "Flat Of The Blade" en sont le manifeste absolu. Et on ne tue pas des dieux. On les vénère.


Parfait   17/20
par Rv


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
73 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...