Massive Attack

Paris [La Cigale] - mardi 29 août 2006

Anxieux mardi !... Suis arrivé dans la salle avec plein de questions, restant sur une déception (Zénith, tournée 1998 de Mezzanine), sur un 100th Window bon, mais pas au niveau des autres albums.
Mais aussi un peu d'espoir... C'est la Cigale. C'est petit. Suis bien placé devant la scène. Les gens sont assis par terre avant l'arrivée du groupe. C'est cool. Beaucoup d'anglais. On peut boire une bière sans être bousculé. Et puis il y aura peut être ..."Lui" ou "Elle" sur scène... Et puis c'est Massive Attack !
Mais l'incertitude fut de courte durée. Vite rassuré, vite convaincu !
Deux batteries, une grosse guitare bien saturée une basse lourde et...
Elisabeth Frazer (Aie ! Un mythe....qui a un peu viellit depuis Cocteau Twins, l'image de la chanteuse à la Bourse du Travail en octobre 1986 à Lyon est un peu modifiée, mais la voix reste la même, un peu difficlie à lancer mais une fois partie...!!), puis Horace Andy toujours aussi cool et zen, puis une chanteuse noire dont je ne retrouve plus le nom. 3 D est aux manettes en veste de capitaine de la marine, et Daddy G a l'air de s'amuser. Le son est très bon, les orchestrations des chansons excellentes. Finissant toujours en puissance, avec des recherches de sons toujours aussi magiques. Rien à voir, non rien à voir avec la grosse industrie du Zenith. L'intimité de la salle réussit à la musique de Massive Attack.

Ah si... une seule amertume...
Daddy G est presque devenu un invité plutôt qu'un membre (présent sur scène uniquement sur ses duos avec 3D). On devine que 3D maîtrisant l'engin Massive Attack, veut garder le volant du rock et des ambiances sombres des derniers albums.
Tandis que le phantôme de Mushroom plane encore sur certaines chansons... mais il s'éloigne peu à peu !

En tout cas la prochaine fois, j'aurai moins de questions.

C'était comment l' Olympia et le Bataclan ??


Excellent !   18/20
par EtheBunnymen


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
107 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?