Ministry

Filth Pig

Filth Pig

 Label :     Warner 
 Sortie :    mardi 30 janvier 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Dans la catégorie des albums qui inquiètent vos amis et votre famille sur votre santé mentale, ce Filth Pig de Ministry tient incontestablement le haut du pavé. On s'inquiètera encore plus quand vous soutiendrez en souriant béatement que ces deux américains barrés, P. Barker et A. Jourgensen, sont reconnus comme deux génies dans le milieu du metal industriel. Cet album brûle d'un feu autodestructeur et insalubre (l'adjectif est faible) sans précédent, ravivé sans cesse par des distortions stridentes, des basses over-overdrivées et une batterie métallique qui claque comme jamais. La voix d'Al Jourgensen pourrait faire l'objet d'un chapitre entier ; on se contentera de dire qu'il crache ses cordes vocales sur toutes les compositions, pour notre plus grand bonheur. Plus extrêmistes que Nine Inch Nails, mais moins provocateurs que Manson (et pourtant plus cinglants dans leur critique de la société américaine) nos deux larons brillent dans l'exercice de style difficile de l'exutoire-pas-débile.
Si après tous ces arguments bétons, on songe toujours à vous interner dans les plus brefs délais, vous pouvez toujours sortir le détail qui tue : nos deux amer-loques sont fans de blues (si, si). J'en veux pour preuves la présence d'harmonica sur deux titres, et surtout la reprise géniale de Dylan, "Lay Lady Lay"...
Au pire, augmentez le volume de la chaîne, vous serez toujours sûr de gagner.


Excellent !   18/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
139 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...