And Also The Trees

When The Rains Come

When The Rains Come

 Label :     Phantom Sound & Vision 
 Sortie :    lundi 08 juin 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Je n'ai jamais trop aimé l'exercice acoustique de certains groupes, mais je dois reconnaître que celui-ci, effectué par un des groupes que j'affectionne, m'a intrigué. Il est vrai que les compositions d'And Also The Trees sont toujours soignées autant au niveau de l'écriture que de l'orchestration et je ne voyais pas spécialement pourquoi les morceaux choisis seraient devenus faiblards voire mauvais... C'est donc l'esprit tranquille que la découverte de cet album s'est effectuée. Le choix des morceaux n'est pas non plus très surprenant d'ailleurs, survolant la carrière du groupe, mélangeant classiques ("Virus Meadow" et compositions moins connues ("Dialogue"). Le dépouillement est extrême, la voix de Simon Jones occupant l'essentiel de l'espace, reléguant souvent à la part congrue la finesse du jeu de guitare de son frère Justin et le volume sonore de la contrebasse de Ian Jenkins. On doit noter aussi l'apport d'accordéon, de melodica et de dulcimer, qui ne dénotent pas dans le ton général boisé des 14 titres présents. Le lieu de l'enregistrement est réputé être hantée et cela transparaît aussi sur les compositions, enregistrées en 6 jours ! Chapeau bas.
On passe par toutes sortes d'émotions lors de l'écoute de cet album et on reste pantois devant tant de classe magnifique. Parmi ces perles j'ai du mal à faire ressortir celles que je préfère, mais les frissons sont présents sur "Mary Of The Woods" aux chœurs méticuleux, "The Street Organ" à la voix monocorde, "Vincent Craine" hypnotisante. Le dernier morceau ne dépareille pas dans l'exercice de style et nous fait espérer un avenir plein de promesses.
Le fait de cet album acoustique est sans doute une idée brillante, qui donne à la lumière du jour la quintessence d'un groupe dont on a du mal à faire rapprocher certains autres artistes. Certains trouveront des ressemblances avec Nick Cave ou les Tindersticks. Peu importe, les And Also The Trees cultivent eux même un univers particulier, et c'est pour cela que ceux qui sont rentrés dans leur musique les apprécient. Vivement la suite... Electrique ou pas !


Très bon   16/20
par Foreth


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
189 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?