Killing Joke

RMXD

RMXD

 Label :     EMI 
 Sortie :    lundi 25 août 2008 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Depuis 2004 et la réédition des premiers singles de Killing Joke (KJ) dans un luxueux coffret du nom de Chaos For Breakfast paru pour fêter le 25ème anniversaire du groupe (avec Youth à la basse), soit tous les singles de 1979 à 1981 parus sur leur label d'origine (Malicious Damage), personne n'aura échappé à la déferlante Killing Joke de diverses rééditions CD de bootlegs (vinyles pirates!) et autres raretés comme certains concerts du groupe, sans parler de la réédition du backcatalogue de leur période 1980-1988, soit la période Virgin de KJ avec tous ces disques remasterisés avec des bonus tracks sur format CD. Pour ne citer que les plus récents : les 2 triple CD Bootleg Vinyl Archives Vol.1 et 2, dont le premier volume regroupe les premières démos de Killing Joke ainsi que des sessions enregistrée pour Capital Radio, soit le fameux bootleg The Bum's Rush devenu depuis collector en vinyle puisque retiré de la vente par le groupe lui-même !! Citons également la réédition de l'album de 1990 Extremities, Dirt... en version double CD regroupant des versions demos de l'album sur le premier disque ainsi qu'un live "ENORME" enregistré dans la salle Le Pied de Toulouse le 7 juin 1991pour le second. Toutes ces rééditions live et demos étant parues sur l'excellent label londonien Candlelight en 2007. Puis en 2008, c'est l'évènement car voici que sortent à quelques mois d'intervalle la fameuse K7 live rééditée en CD pour la 2ème fois (la première datant de 2003) qui s'intitule The Unperverted Pantomime éditée à l'origine en 1981 par le fan club du groupe et limitée à l'époque à 2000 exemplaires !! La dernière édition de 2008 étant un dual disc comprenant le live de 1979 ainsi que des demos de l'album Revelations de 1982 sur la première face du CD ainsi qu'un live de 1981 enregistré avec la formation originelle sur le territoire Américain pour la face DVD.
Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les ReMiXeD (RMXD) versions de leur période new-wave regroupant la plupart des singles parus entre 1984 et 1988. Et quels titres: des bombes, des tubes, en somme une grosse tuerie !
Procédons dans l'ordre: cette compilation de remixes, versions maxi 12" et faces B commence très fort avec la version Serious Dance Mix de "Eighties" qui figurait déjà sur la précédente compilation de 1992 Awful Days parue à l'époque sur Virgin (pas encore racheté par EMI). Suivent 2 versions instrumentales de titres parus en b-side avec d'abord une version dub de "Blue Feather" qui figurait sur le single original "Love Like Blood" ainsi qu'une version dub remixée du single de 1984 "A New Day". Cela se poursuit avec la version Extended Mix de "Love Like Blood", la tuerie de 1985 qui permit au groupe d'entrer de plein fouet dans les charts et top hits de toute la planète : la consécration pour KJ !!
Restons en 1985 avec le second single (si l'on fait exception d'"Eighties" paru un an plus tôt) extrait de l'album NightTime, le morceau "Kings And Queens" dans un remix intitulé sobrement "A Right Royal Mix". Enchaînons avec une version Extended et restée inédite du titre "Blue Feather", excellente ! Arrivent la version Coming Mix de "Eighties" ainsi que "Dance Day" (soit la version maxi du single "A New Day") que l'on retrouvait là encore déjà sur la précédente compilation Awful Days. Surgit alors un titre un peu à part dans ce genre de compilation puisqu'il s'agit d'une version de 1986 du classique "Wardance" remixé ici par RAF, et à peine retravaillé donc très proche de l'original, de ce titre qui devait figurer sur un remix de "Sanity", single qui a lui aussi cartonné à l'époque, mais qui ne sera jamais publié !! Un autre inédit donc, qui coupe le disque en deux.
La suite n'est pas mirifique, car ça se dégrade un peu avec des titres issus des 2 albums suivants : Brighter Than A 1000 Suns paru en 1986, dans la continuité d'un Nighttime mais sans sa puissance ; et l'album de 1988 Outside The Gate, un échec commercial dans la carrière du groupe, constitué à l'époque uniquement du duo Geordie et Jaz ! Les autres membres ayant préféré fuir la catastrophe à venir et le bide monumental de cet album à sa sortie!! Abordons ensuite la 2ème partie de ce disque avec des remixes pas trop mauvais de "Sanity-The Roman Mix" et de la version Extended de "Ecstasy" qui figurait aussi déjà sur la compilation Awful Days citée précédemment. On poursuit avec un mix instrumental de "Adorations", pas terrible d'ailleurs, avant la 2ème cerise sur le gâteau (avec le remix de "Wardance") à savoir "Love Like Blood" dans un remix de 1986 avec synthé et boite à rythmes bien mis en avant. Une version moins rock et plus orientée dancefloor, mais je n'en dévoilerais pas plus sur cette petite pépite qui se doit d'être écoutée en boucle !!! 6 minutes 20 de pur bonheur qui concluent ce CD de la plus belle façon !
Mais EMI, qui n'est pas vraiment un symbole d'indépendance et de qualité nous remplit le CD (75' au total !) de 2 titres supplémentaires et rédhibitoires, extraits de la daube Outside The Gate... Nous n'en dirons pas plus sur ces titres pour conclure sur une bonne note. D'ailleurs, comment conclure cette chronique sans avouer, que oui, dans les années 80, on s'est bien éclaté à danser sur des titres de Killing Joke sans jamais l'avouer ! Ce best of RMXD est dédié, tout comme The Unperverted Pantomime à la mémoire de Paul Vincent Raven, (le bassiste qui remplaça Youth), décédé en 2007 d'un arrêt cardiaque.
Une gageure que de parler ici d'une période à part dans la carrière du groupe, qui a connu le succès à travers des classiques comme "A New Day", "Eighties" ou "Love Like Blood" et d'autres compositions mélodiques hors du commun ! Et même si de nos jours certains ‘puristes' ne jetteront pas une oreille attentive sur la période ‘commerciale' de Killing Joke (ou selon la légende le groupe aurait vendu son âme au diable), j'espère que cette note mérite amplement que les nostalgiques d'une certaine période des "Eighties" ou autres curieux se fassent leur propre opinion sur ce chef-d'oeuvre paru en catimini il y a déjà quelques mois. Pas intemporel pour figurer dans le panthéon du rock mais exceptionnel pour justifier son acquisition.


Exceptionnel ! !   19/20
par PETER PAN


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
316 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?