King Crimson

USA

USA

 Label :     Island 
 Sortie :    vendredi 25 avril 1975 
 Format :  Live / CD  Vinyle   

King Crimson bâtit dès 1969 le mythe de 'légendes du live' : l'éloquence technique des albums était au rendez-vous, accompagnée d'une bonne dose d'impro contrôlée, et ce malgré les grands changements de line-up. Lors de la (première) séparation du groupe, Robert Fripp et ses acolytes sortirent donc un enregistrement live, USA ici présent. Il reprend évidemment les grands classiques du groupes : "Starless", "Easy Money" le "Schizoid Man"... Et la tracklist prend des allures de Best-Of. Les différents membres jouant à 4 concerts de 1975 sont tous très bien : les métriques rythmiques souvent complexes, sont complétement maîtrisés, et la tension du live est bien présente même si les cris du public sont souvent étouffés. On revit avec plaisir les émotions de morceaux dont on connaît les versions studios par cœur, pour en découvrir une facette sûrement encore plus excitante. A partir de là, pas la peine de tricher et on se demande bien pourquoi Eddie Jobson a fait des overdubs de parties de violon sur des morceaux déjà chargés. La seule faute de goût vient du traitement de la voix sur "21st Century Schizoid Man" : en recherchant trop un effet de CD bien mixé, on passe à côté et on se retrouve avec un traficotage déplaisant.

Bon album, indiscutablement, mais reste deux problèmes majeurs :
Depuis 1975, de nombreux enregistrements live ont été ressortis, notamment The Great Deceiver, box monumental de plusieurs concerts, dont ceux présents sur ce disque. Dans la mesure où le show ne présente rien d'exceptionnel, on ne voit pas alors trop de raisons de se le procurer quand il est plus intéressant d'avoir d'autres opus.
Deuxièmement, le groupe valait beaucoup en live pour ses improvisations, très progressistes. A part un bref passage (coupé en plus!) sur "East Money", on n'a pas le droit à tout cela, et on assiste plus à une reprise des morceaux studios qu'à l'expression de la créativité, pourtant présente est prête à être exploitée.
Dommage donc, un objet franchement dispensable sans être mauvais. On économisera nos sous pour d'autres lives du groupe bien plus excitants.


Bon   15/20
par Sytizen


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
72 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :