King Crimson

Starless And Bible Black

Starless And Bible Black

 Label :     EG 
 Sortie :    mars 1974 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Sans étoile et bible noire titre ce disque blanc...
Info du jour: Jamie Muir, le percu de Larks' Tongues s'est retiré dans un monastère après la tournée fin 1972.
Disque expérimental ? 2 faces, 2 mondes !
Des titres courts sur la première, 2 plages de 10min environ sur la deuxième. Débarrassons nous de cette dernière: avec l'impro mise en bouche que représente "Starless..." (peut être la plus belle impro de KC, d'une perfidie absolue) et ce "Fracture" magnifique, bien dans la continuité des "Lark's Tongues", le groupe ne fait que rajouter une pierre à l'édifice fissuré.
L'intérêt de cette livraison numéro 2 réside dans les 6 titres courts de la face I: "The Great Deceiver" (et son riff fabuleux), "Lament" et "The Night Watch": trois bijoux à ne louper sous aucun prétexte, et ce "The Mincer" qui se finit en cata.
"We'll Let You Know", bricolage improvisé, et "Trio", de cordes, nous rappellent bien sur que KC est un des rares groupes de son époque à oser remettre sa réputation en jeu chaque soir, en se jetant, tête la première, dans l'inconnu au détour d'improvisations hirsutes. Captivant de bout en bout !

Ce n'est ici que du très bon !


Très bon   16/20
par Lolive


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
109 invités et 2 membres
X_Wazoo
Bora-bora
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?