Unsane

Visqueen

Visqueen

 Label :     Ipecac 
 Sortie :    mardi 13 mars 2007 
 Format :  Album / CD   

"Visqueen est le nom qu'on donne à ces sacs plastiques, comme sur la pochette de l'album". On ne change pas les bonnes vieilles habitudes, les 3 mecs d'Unsane aiment toujours autant les artworks sanguinolents, même si ici, les flots de sangs n'apparaissent qu'à l'intérieur de la pochette.
En revanche, pour le fond de la musique, rien n'a vraiment changé : Spencer sort toujours les mêmes riffs crades de sa Telecaster depuis 10 ans, vomissant un noise-rock abrupte, aussi crade que puissant et percutant. Des titres comme "Only Pain" où "Against The Grain" ne peuvent déclencher en vous qu'une vague de sentiments amers, lourds et de rage profonde, appuyés par la voix de Spencer, déclamant des textes sombres d'une voix lancinante et éraillé. Summum du glauque, "East Broadway", instrumental de 8 minutes, ou un mono-riff de basse s'infiltre dans vos oreilles, pour atteindre le cerveau jusqu'à la démence, avec bruits de salle de torture en sus. On ressent la hargne viscérale du trio new-yorkais, comme s'ils allaient laisser leur peau en jouant ce rock fondamentalment laid, et montrant sa face la plus sombre.

Toutefois, et par rapport au précedent album ,Blood Run, qui aurait pu faire figure d'échauffement pour les trois d'Unsane tant ce Visqueen est monstrueux, on peut constater certains changements dans la forme, qui ont leur importance. Tout d'abord, Vinnie Signorelli, le batteur, joue mieux que jamais, installant un groove démentiel et puissant, mais n'oubliant pas de placer des roulements et autre contre-temps salvateurs aux moments les plus opportuns. Ce mec possède définitivement une classe et un feeling exceptionnel. Le son de basse, hallucinant, est plus gras et épais qu'on aurait pu l'imaginer: la quatre cordes de Curran est ronde, chaude, provoquant des tremblements de terre à chaque vibration. Autant dire que ça claque dur ! Cerise sur le gâteau, l'harmonica mis en place sur "This Stops At The River", qui renforce le côté classe et élegant d'une musique pourtant si violente et vicelarde.

Vous l'aurez compris, Unsane nous livre ici un véritable classique, du niveau de ces chefs d'oeuvres passés. A posséder absolument si vous êtes amateur de noise bien grasse.


Exceptionnel ! !   19/20
par Moi je


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
211 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?