Unsane

Scattered, Smothered & Covered

Scattered, Smothered & Covered

 Label :     Amphetamine Reptile 
 Sortie :    jeudi 14 septembre 1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Un retour fracassant pour ces 'Mike Myers sonores', avec au poing un Scattered, Smothered & Covered s'imposant en meilleur opus de la saga Unsane. Pourquoi ? Parce que plus vicieux que jamais !

En guise d'entrée en matière monumentale, le trio nous tend la main, faisant mine de vouloir serrer la nôtre pour finalement nous balancer un bon gros coup de pied dans les couilles ("Scrape"), endolories pour un moment (les filles se contenteront de souffrir pour les garçons, mais on vous l'assure, ça fait très mal !)
Un "Alleged" poursuivant un fantôme heavy metal, momentanément calme, vaut son pesant d'or avec son harmonica couleur larsen. Ne serait-ce que pour récupérer deux secondes du salut trop brutal de la première plage !
Vous l'aurez compris, de la brulûre de cigarette ("Get Of My Back") à l'amputation pure et simple sans anésthésie ("No Loss"), le troisième méfait du trio est haut en couleurs. Même si on le reconnait moins bruitiste et metal que noise, les ténébres nous encerclent des quatre points cardinaux pour ressérer lentement l'étau. La rapidité d'exécution s'est atténuée au profit d'ambiances nocives. Au lieu d'exploser directement l'ouïe, ça ronge la peau sans en être conscient. Un coup de soleil qui en aggrave un premier : encore plus mesquin qu'une simple claque dessus, on est atteint par ce degrè supérieur que franchit le groupe.
La voix de Spencer est changeante mais ponctuelle, à un poil du chant soul sur un "Blame Me", hors du commun. On a dû être gentils : on a le droit à une pincée de refrains accrocheurs, comme sur "Blew" et le suivant "Empty Cartridge". Un peu de repos ne fait pas de mal dans cet enfer, on n'encaisse mieux les balafres.

Les supplices ont un goût divin quand ils jouent des hymnes ("Test My Faith") ou avec nos nerfs (le "Swim" de fin), pour finir par nous relâcher dans la nature, lobotomisés et désorientés.

Merde, j'ai les oreilles qui brûlent ! Des ciseaux siou-plé !


Parfait   17/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
205 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard