Shannon Wright

Let In The Light

Let In The Light

 Label :     Quarterstick 
 Sortie :    lundi 26 mars 2007 
 Format :  Album / CD   

Découvrir ou simplement écouter le nouvel album de Shannon Wright, Let In The Light requiert une certaine part d'égoïsme; un trajet seul au volant de son véhicule (pas trop court le trajet, au moins 35 minutes), un endroit au calme chez soi, ou bien le casque de son MP3 et autres appareils de même acabit. Non pas que la musique de la songwriteuse ne se partage pas avec autrui (bien au contraire), mais elle exige une attention très personnelle pour lui permettre de se dévoiler complètement.

Et une fois dans sa bulle, l'univers singulièrement intimiste de notre folk-rockeuse vous atteindra de plein fouet. Car cette mise en scène préalable n'est pas fortuite. Pour ceux qui auraient encore en tête l'explosif Over The Sun, il se dégage autour de Let In The Light une sorte de plénitude dont l'expérience personnelle de la dame n'y est pas étrangère (ah l'amour... ah la maternité...) autant d'éléments justifiant une sorte d'apaisement intérieur et de légèreté.

Attention tout de même, la musique n'est nullement festive. Doutes et peines sont toujours d'actualité dans le texte. Mais douceur et mélancolie font ici bon usage dans le son, or même si le piano prend une place omniprésente tout au long du disque, le rock n'est pas oublié. Les guitares s'offrent la part belle sur certains titres ("St Pete", "Don't You Doubt Me" ou "In the Morning") et rappellent son côté plus Harvey que Power. Et puis comme précédemment dit, la charnière de morceaux autour du piano que constitue le reste de l'album apporte sa touche d'émotion et de grâce.

Plus sereine Shannon ? A l'écoute de ce septième effort, faut croire que la maturité au sens propre comme figuré prend ici toute sa dimension.

Merci pour ce bon moment Mme Wright...


Bon   15/20
par Chacal


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
271 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...