Shannon Wright

Rennes [L'Antipode] - mardi 17 avril 2007

Shannon Wright
Par 2 fois par le passé j'ai eu l'occasion de voir Shannon Wright seule sur scène, et successivement, j'avais trouvé ses prestations live vraiment bonne et franchement géniale. Je n'attendais donc plus qu'une chose: découvrir l'Américaine sur scène avec un band digne de ce nom ! Et en ce 17 avril, cette occasion m'est enfin offerte à Rennes.

Et autant le dire tout de suite, le résultat n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Non, pas que le concert fut si mauvais, mais qu'il était LARGEMENT envisageable d'en attendre davantage. En une heure tout compris (c'est-à-dire avec les deux rappels), Shannon Wright, accompagné par son barbu de batteur et son chevelu de bassiste (échappés des Shipping News), va surtout survoler son dernier né Let In The Light, ainsi que le précédent et excellent Over The Sun. Tous les trois débarquent donc timidement sur la scène de l'Antipode, sans un mot, et la chanteuse s'accapare le ppiano pour une première série de titres loin de s'avouer vraiment fameux. De facture assez classique, ce premier quart d'heure se dévoile sous la forme de morceaux basiques et sans piment. Bref, on s'emmerde sec, et le bassiste peinera à s'imposer: sa présence peut parfois laisser circonspect, tant il apporte peu de choses...
Il faudra que la demoiselle se lève enfin et qu'elle se munisse de sa guitare pour que son show prenne quelques couleurs, sans pour autant s'avouer tonitruant. Pour ne pas avoir encore avoir eu l'occasion d'écouter le fameux Let In The Light, il apparaît pourtant clairement que les morceaux électrisés ne semblent pas posséder la force des précédents efforts, alors que le concert de la Route Du Rock laissait pourtant présager le contraire...
Il faudra que Miss Wright daigne dégainer ses géniaux et terribles "With Closed Eyes" et "Black Little Stray" pour enfin retrouver la tension inhérente à ses compositions. Et lorsque le set paraît enfin lancé, voilà qu'elle quitte l'Antipode avec ses deux acolytes, lançant un timide "Thank you !". Aïe !

Voilà donc trois quarts d'heure plus qu'en demi-teinte pouvant laisser logiquement pantois. Shannon Wright reviendra à deux reprises sur scène pour asséner quelques-uns des titres de Over The Sun (tiens donc !), avec un très beau Throw A Blanket Over The Sun" et surtout un fantastique et fracassant "Portray" (dire qu'il aura fallu près d'une heure pour retrouver la Shannon que l'on connaît, à la fois féline et sauvage, épileptique et débridée), titre le plus noisy présenté ce soir, et sûrement le meilleur, avant de quitter définitivement la scène après un dernier "Avalanche". Au revoir !

Pas franchement le meilleur concert qu'il m'est été donné de voir de Shannon Wright avec des titres issus de Let In The Light, finalement assez impersonnels et relativement fades.
Les deux rappels auront été constitués exclusivement par trois titres de Over The Sun... Etonnant ?


Correct   12/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
135 invités et 2 membres
Thorn
Macadamcowboy
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused