My Bloody Valentine

Glider

Glider

 Label :     Creation 
 Sortie :    avril 1990 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Glider sonne l'arrivée imminente de l'oeuvre majeure de My Bloody Valentine: Le gros patin de la pochette laisse déjà entrevoir la souffrance acidulée de Loveless... On y retrouve même le merveilleux dernier titre "Soon" (qui paraissait déjà à l'époque enfanter des rejetons comme Garbage) dans la même version que l'album, mais cette fois-ci en ouverture. Un extrait en avant-première dont 'Bientôt' annonce ici bien des choses de bonne augure pour nos oreilles (tandis qu'ironiquement, sur l'album il semblait annoncer un au revoir amical).
La question, pourtant sans importance, qui nous assomme est probablement: Pourquoi ne pas avoir commencé ce maxi par le titre qui porte son nom ? Probablement dans un but commercial, toute proportion gardée, vu que la plage éponyme est un déluge bruitiste instrumental sucré pas très musical à la manière de "Touched" sur Loveless (autrement dit, un truc qui sert pas à grand chose si ce n'est à faire des transitions cradingues). On se met alors à rêver que Loveless eu deux titres de plus au compteur. Tout d'abord en la présence de "Don't Ask Me Why", une superbe ballade faussement acoustique dont les enchevêtrements de guitares ondulées hypnotisent d'un bout à l'autre. Et finalement avec un "Off Your Face" ensoleillé et dodelinant où cette voix féminine si douce et particulière finie par se fondre avec les petits bends des six-cordes. Une autre déclinaison discographique du groupe nous faisant définitivement regretté que l'album référence du shoegaze n'est pas eu treize titres, histoire de creuser un peu plus son mythe...


Sympa   14/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
72 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?