Bright Eyes

Letting Of Happiness

Letting Of Happiness

 Label :     Saddle Creek 
 Sortie :    lundi 02 novembre 1998 
 Format :  Album / CD   

Dix chansons enregistrées à droite à gauche entre quatre et seize pistes... mais un album avec une sacrée unité !
"Letting Off The Happiness" permet de bien faire connaissance avec le petit monde de "Bright Eyes".
D'entrée de jeu "If Winter Ends" s'affiche comme un tube potentiel qui n'en sera jamais un et qui n'aurait pas eu honte de côtoyer les Cure ou autres U2 au sommet des charts anglais, s'il avait souffert d'une autre production.
L'intro de "Padraic My Prince" nous rappelle la lourdeur des marches de "The Black Earth Procession".
On pensera également par la suite à Silver Jews, John Davis, Daniel Johnston ou même Graham Coxon dans ses aventures solitaires.
Un disque parfait pour déchanter un après-midi au soleil, un lendemain de fête ratée, où l'on se rend compte que rien n'a changé et que la vie continue, comme avant, ni plus ni moins.


Bon   15/20
par Dinou


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
181 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead