Primal Scream

Sonic Flower Groove

Sonic Flower Groove

 Label :     Elevation 
 Sortie :    septembre 1987 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Après avoir fait forte impression avec le titre "Velocity Girl" présent sur la célèbre compilation du NME, C86, les Primal Scream enregistrent leur premier album en 1987. Encore loin, même bien loin de ce qu'ils feront plus tard sur Screamadelica (chef-d'oeuvre des années 90) lorsqu'ils découvriront tour à tour Manchester, la dance music et l'ecstasy, les Ecossais délivrent ici une pop classique, belle, touchante et simple.

Sans miser sur du tape-à-l'oeil ou une production ultra-léchée, comme c'était la mode à l'époque (de toutes façons ils n'en avaient pas les moyens), Primal Scream concilie sincérité et majesté sur dix titres resplendissants. Bobbie Gillepsie voue toute son admiration pour les sixties mais tout en se délectant de pervertir le travail par un jeu plus bordélique que propret. Harmonie vocale et douceur dans les lignes de guitares s'enchaînent et s'entrelassent, sans pour autant devenir soporifique. Le ton est plus franc, plus brut, voire plus négligé qu'il n'y paraît. La nonchalance avec laquelle le groupe cotoîe le délicat frise l'incorrection.
Mauvais coucheurs et propres à se laisser tenter par la déviance, Primal Scream s'inscrit ici comme un des fleurons de toute la musique anglaise de l'époque : manipulant maladroitement la pop la plus éclairée pour au final lui adresser sans doute les plus naïves et les plus touchantes lettres d'amour.

C'est grâce, notamment, à ce premier opus, que le mouvement C86 se fit connaître et que des groupes cultes (au sens anonymes mais indispensables) comme Half Man Half Biscuit, The Servants, The Close Lobsters, Age of Chance, The Soup Dragons ou BMX Bandits (entres autres) inspirèrent tout le rock anglais, à commencer par les Stones Roses, déclarant qu'ils n'auraient sans doute jamais démarré sans Sonic Flower Groove. Et que dire des groupes shoegaze et de brit-pop ? Ce n'est pas pour rien que l'incontournable Alan Mc Gee fit signer le groupe sur son label Creation.

Sonic Flower Groove, indispensable donc, est un sommet véritablement contagieux et attachant, mais pourtant mésestimé au regard de l'immence carrière entreprise (avec un, voire plusieurs virages à 180°) par la bande d'allumés de Bobbie Gillepsie.


Excellent !   18/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
143 invités et 1 membre :
Onsefoutdenous
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?