Silverchair

The Greatest View

The Greatest View

 Label :     EMI 
 Sortie :    mardi 05 février 2002 
 Format :  Single / CD  Vinyle   

Epuisé physiquement et mentalement après la tournée consacrée à Neon Ballroom, Silverchair, et Daniel Johns en particulier, s'offrait un break.
Le retour se fit avec ce single, "The Greatest View", premier extrait de Diorama. Il faut avouer que c'est un excellent choix car le morceau fait parfaitement la transition avec l'album précédent. Ce qui frappe tout d'abord c'est ce son énorme, véritable illustration de l'expérience accumulée par les boys de Newcastle. Mais le plus grand changement n'est pas là : ce titre est bien plus ouvertement pop que ce qu'avait le trio jusqu'ici, surtout bien plus lumineux. Un riff bien catchy, un refrain qui ne vous lache plus une fois entendu, un break bien senti, d'excellentes paroles (monnaie courante chez Daniel Johns), un parfait single en fait.

Niveau b-sides le groupe est en forme : nous avons là "Pins In My Needles", titre un peu plus dans l'esprit de Neon Ballroom. Le refrain est assez surprenant car quasiment hurlé par Johns alors que le reste de la chanson dégage d'envoutantes vapeurs acoustiques et calmes.
Enfin "Too Much Of Not Enough", étrange choix pour une face-b vu que le titre sera inclus sur Diorama. Chanson assez complexe aussi bien au niveau musicale que des paroles, "Too Much Of Not Enough" est un peu l'archétype parfait de Silverchair de cette époque, truffée de changement de rythmes ingénieux, pop sans être variété, rock sans être furieux, avec en couleur dominante, la voix de Johns qui a miraculeusement évolué. Que d'émotion dans la voix de cet homme!

Bon retour qui annonçait un Diorama surpenant et spectaculaire.


Très bon   16/20
par Thinwhitejs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
146 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :