Beastie Boys

Check Your Head

Check Your Head

 Label :     Grand Royal 
 Sortie :    mardi 21 avril 1992 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

1992. Les Beastie Boys avaient quitté New York pour s'installer à Los Angeles et lancer leur label Grand Royal.
De l'eau était passée sous les joints depuis leurs débuts punk, leur découverte du hip-hop, leur méga-succès chez Def Jam des années 86-87, leur chef d'oeuvre truffé de samples : Paul's Boutique.

Finis les samples pour cette nouvelle décennie, retour aux grosses guitares et bienvenue au orgues vintage de Ramon Nishita, plus connu sous le nom de Money Mark.
Est-ce du grunge groovy ? Du hip-hop hippie ? ... En tout cas, depuis le début de leur carrière, c'est la première fois qu'on a l'impression d'avoir affaire à de vrais musiciens. Alors que ce sont bien les mêmes 3 zozos depuis le début !

Les instrumentaux très soul seventies, agrémentés de force congas et de parties (fines) d'orgues wurlitzer, ont de quoi tournebouler l'auditeur.
On est où ? On est quand ? Est-ce un Earth, Wind & Fire punk, Billy Preston s'est-il mis au rap accompagné par Kurt Cobain ? Sont-ce Sly & The Family Stone qui partouzent avec les Black Flag ?

Non, je ne veux pas de ce joint, merci, j'essaie de comprendre comment un mix pareil est possible. C'est quoi cette partie de sitar au beau milieu de "Finger Lickin' Good" ? Et ... n'est-ce pas Bob Dylan que j'entends là ?
"So Watcha Want" ? ... Je veux en croire mes oreilles, mais je n'y parviens pas. Les Beastie Boys ont inventé Rage Against The Machine ?
Ils ridiculisent les Red Hot ? Du rock qui groove, c'est donc possible ? Un son organique, orgasmique, des scratches, des guitares saturées, des bouffées de fumées hallucinogènes, bon sang ! il fait une chaleur quand on écoute ce disque.

Des feujes qui font du punk nègre ? Vade retro Satanas ! Les petits blanc-becs en polo Fred Smith vont en avaler leurs disques de Cure.

Quant à moi, je remets sur la platine "Check your head", un des cinq disques VRAIMENT indie et VRAIMENT rock, des années 90.


Intemporel ! ! !   20/20
par Vlapush


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 10 octobre 2008 à 17 h 44

Paul's Boutique offrait un rap clairement plus calme et intimiste que celui de Licensed To Ill, en proposant en sus des compositions bien plus maîtrisées. Check Your Head est l'aboutissement de cette nouvelle direction artistique. Le rap des trois abrutis redevient plus agressif, avec des morceaux carrément hardcore, aussi bien au niveau du flow (heu... des cris ?) que des instrus punk. Quelques titres se font aussi bien plus reposants, c'est presque une nouveauté, avec quelques instrumentaux funk/jazz vraiment excellents. Mais le gros de l'album est surtout constitué de titres typiques des Beastie Boys, quoi que ce ne soit qu'avec cet album qu'ils soient totalement définis.
Check Your Head est donc un disque taré qui mélange rap, rock, punk, hardcore, jazz, funk et electro. Éclectique donc, c'est la marque de fabrique des New-yorkais. Et l'ensemble est encore plus cool et ensoleillé qu'auparavant! Un disque vraiment agréable à écouter l'été. Toujours aussi débile, mais encore un peu plus pro. Sacré Beasties.
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
192 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused