Beastie Boys

Ill Communication

Ill Communication

 Label :     Capitol 
 Sortie :    lundi 23 mai 1994 
 Format :  Album / CD   

Après avoir fait leurs classes dans du hip-hop relevé de rock, les Beasties Boys décidèrent de pondre l'ovni le plus intersidéral des 90's.

Amis qui aimez à ranger votre musique par style, achetez plusieurs exemplaires, Ill Communication ne rentre dans aucun standard.

On mélange ici les morceaux de hip-hop chiadés (le premier: "The Sure Shot) avec des instruments groovy, des samples travaillés, de la chaleur dans les arrangements ("B-Boys Makin' With The Freak Freak"), du groove, et des morceaux rock/hardcore d'une hargne pétante (le grand classique "sabotage" et "Heart Attack Man," par exemple).

Et surtout, il y a dans cet album des instrumentaux somptueux, d'un groove insoutenable, d'un faste, d'un velour, d'un feeling inouï ("Futteman's Rule", "Sabrosa" et Ricky's Theme").

Servit par des musiciens exellents, une wah-wah ravageuse, des voix envoyées, des percus boostées, cet album est une joie de groove.

Le rater car on est hermetique au hip-hop est un mauvais argument. Volez le.


Excellent !   18/20
par Spasme


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 décembre 2008 à 13 h 21

Ill Communication reprend la recette de Check Your Head : du rap, du rock et du groove. Du rap, car si on devait coller une étiquette à cet album, ce serait sans doute celle-là, même si il ne s'y limite pas. Du rock, car pas mal de titres hardcore/punk/jesaispasquoi renvoient au début des Beastie (dont un aperçu est sorti la même année, Some Old Bullshit) mais en mieux ! En enfin, du groove, car de nombreux titres funk/jazz instrumentaux émaillent l'album.
Les Beastie ne s'y sont pas trompés : c'est la recette gagnante. Les instrus rap sont toujours aussi excellentes, mêlant des tas d'influences sur des beats impeccables aux samples foisonnants, sur lesquels les trois gusses posent leur phrasé nasillard, braillard et déconneur. D'autres titres sont une parfaite fusion rock/rap (l'excellent "Sabotage") qui rend fades toutes les tentatives de nombreux groupes dans les années 1999/2000.
Un album éclectique, profondément rock et profondément rap. Check Your Head garde ma préférence, mais de peu.
Parfait   17/20



Posté le 29 juin 2009 à 12 h 05

Voilà plus de 15 ans que je me trimballe avec cet album des Beastie Boys. Je me revois encore à 1 heure du mat, en plein été de je sais plus qu'elle année découvrant une bière à la main, le génial clip de "Sabotage". Le lendemain, j'enquille le précieux dans ma chaîne, en alternant avec le 1er album de Rage Against The Machine (folle époque!). Aujourd'hui encore, marié, avec 2 enfants et un boulot de bureau à la con, et bien je ne me lasse pas de cet album ovni, inclassable, ou se mêlent hip-hop, punk, jazz soul, fusion, le tout hissé par un flow énorme, les BB à leur apogée. Véritable machine à tubes, cet album s'écoute sans zapper, les morceaux s'enchaînent, roulent, claquent, c'est sensationnel. Album copieux, il n'y a pourtant rien à jeter. Bordel que c'est bon d'écouter des vrais musicos qui s'éclatent, parce que les BB, c'est d'abord un groupe de musiciens bidouilleurs. Bien amorcé par l'excellent "Check Your Head", "Ill Communication" ne doit pas être écouté comme un album de rap, mais bien comme un album quasi expérimental, traversé par des inspirations très variées, une symphonie d'instruments et de samples, des voix électrisées tout à fait singulières et jouissives. Alors voilà, pour tous les réfractaires aux hip hop US avec chaînes en or, grosse bagnole et nana en string, testé cet album qui nécessite plusieurs écoutes pour en distinguer toute la richesse. C'est juste un monument de la musique contemporaine !
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
171 invités et 2 membres
Myfriendgoo
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :