Pavement

Watery Domestic EP

Watery Domestic EP

 Label :     Matador 
 Sortie :    mercredi 11 novembre 1992 
 Format :  Single / CD  Vinyle  K7 Audio   

Voila peut-être le plus génial, le plus beau des EP jamais sorti !

Quatre chansons noisy splendides, frappées de la classe et du savoir-faire du groupe de Stephen Malkmus. Leur lo-fi atteint ici les sommets de beauté, de grâce et d'intensité.
"Texas Never Whispers" ouvre le bal, faussement calme, la voix de Malkmus et les guitares nous charmant avec une facilité déconcertante, puis "Frontwards" produit la même sensation ; "I am the only one, searching for you..." chante Stephen, et ses guitares sorties de nulle part nous jouent une partition et un riff magnifique, pour nous prendre à nouveau dans leur filet sur le troisième morceau, "Lions (Linden)".
Arrive le quatrième volet "Shoot The Singer" et là, elles se font câlines au début pour ensuite tempêter un peu plus, suivies dans leur explosion par le chant qui achève ce morceau avec des "La ta-ta la, la tatatata..." à plusieurs voix, avec en fond des guitares cette fois vraiment énervées.

Un EP noisy sans équivalent, constitué de plus, de quatre morceaux ne figurant sur aucun album ! La grande classe !


Exceptionnel ! !   19/20
par Thurstonwill


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
278 invités et 2 membres
Poukram
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?