Tom McRae

All Maps Welcome

All Maps Welcome

 Label :     BMG 
 Sortie :    mardi 03 mai 2005 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

A la sortie de ce disque, beaucoup de médias ont annoncés le nouveau Tom McRae sorti de ses torpeurs mélancoliques. Le Tom aurait abandonné sa guitare sèche pour une multitude d'instruments.

Que nénni.
Cet album est certes différent des autres, mais il reste dans la tradition de ce que le jeune homme sait faire : une musique dépouillée et mélancolique, sachant se faire plus énergique. Il est vrai qu'il est difficile de ne pas comparer tout nouvel album de Tom McRae au premier sorti il y a 5 ans, tant celui-ci était jusqu'au-boutiste dans le dépouillement, possédait une prégnance imposante.

Alors oui, dans All Maps Welcome, certaines chansons sont un peu plus enrobées. "For The Restless" donne le sentiment d'avoir toujours connu cette chanson, sans tomber dans le déja-vu. La voix est toujours aussi belle et touchante, quelques instruments venant s'ajouter à la guitare. Dès le deuxième titre, on retrouve le Tom plus connu, plus sombre. "How The West was Won" est une lente montée en force terminant sur un 'The future is not that clear' accompagné de trompettes. "It Ain't You" et "My Vampire Heart" sont dans la pure tradition. Rien à jeter. Les coeurs de "Stangest Land" sont par contre vraiment de trop et n'ajoutent rien au titre pourtant très accrocheur.

Ce nouvel album de Tom McRae est une continuité. Le jeune homme à la voix si touchante, continue son bonhomme de chemin sans se répéter ni se renier.


Excellent !   18/20
par Shiboome


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 août 2005 à 11 h 10

All Maps Welcome: Tom Mc Rae a perdu le nord semble-t-il. Il tourne beaucoup, n' a pas de chez soi, d'où le titre. Il faut dire que, moi aussi, j'ai été désorienté en découvrant ce dernier opus; pourtant Just Like Blood marquait déjà une évolution, en abandonnant quelque peu la nudité du premier album. Mais tout était encore très simple: on était happé dès les premières secondes, les premières notes, dans cette tristesse tranquille à laquelle l'anglais nous avait habitué.

Ici tout foisonne, tout éclate, et la guitare sèche de Mc Rae est noyée sous les cordes, le piano, la guitare électrique... J'en passe. Où sont passées les mélodies épurées, séduisantes? C'est ce que je me suis acharné à trouver au départ, en vain.

Et voilà qu'en prenant le temps, on se familiarise de mieux en mieux avec le 'nouveau' Tom Mc Rae. L'homme joue désormais avec un vrai groupe (celui de Beck, pour info), et plus que jamais chaque instrument a sa place, son utilité.
Sur For The Restless, les violons qui semblaient d'abord encombrants deviennent magiques. Une guitare pop enrobe The Girl Who Falls Downstairs, des cuivres majestueux embellissent How The West Was Won, et des coeurs somptueux animent Stangest Land (sur lequel plane l'ombre de Moonchild de King Crimson).
Ce ne sont que des exemples, mais tous les morceaux sont avivés par une véritable âme de groupe, et semblent plus lumineux. Mais comme le précise Shiboome, All Maps Welcome n'est en aucun cas plus 'joyeux' que ses prédecesseurs. Moins tendu, peut être, mais toujours aussi désarmant. Et classieux.

A bon entendeur, salut.
Parfait   17/20



Posté le 30 mars 2007 à 18 h 51

Ce troisième album de Tom McRae a un son plus proche de celui du premier. En effet, la contrebasse fait son retour, et il y a moins d'effets électroniques. C'est plus brut en quelques sortes. On retrouve par ailleurs la très grande qualité qui caractérisait les deux précédents opus dans les composition et dans les instrumentations, même si on peut regretter que ça sonne tout de même un peu plus plat.
Contrairement aux autres chroniques, je trouve que cet album est fondamentalement moins triste que les deux précédents, et je dois dire que c'est là que le bas blesse. A chaque fois que la musique pourrait nous faire sombrer dans l'angoisse, il y a une petite note d'optimisme. Cette caractéristique rend certainement ce CD plus accessible, d'autant plus qu'il est également globalement plus calme, mais il n'y a plus la même tension.
En fait, on peut dire que la plupart des chansons sont bien faites, sympa à écouter, mais qu'au niveau des émotions transmises ça ne décolle jamais vraiment. Il faut malgré tout relativiser cela, car il y a quand même quelques chansons vraiment très réussies, et ce sont justement les plus tristes... On peut notamment citer les deux premières de l'album ainsi que "Strangest Land" et surtout "Vampire Heart".
Au final, même après un grand nombre d'écoutes je reste déçu par ce disque, même si il faut rappeler que Tom McRae avait vraiment frappé très fort avec ses deux premiers album, donc tout est relatif et cela reste très bon.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
289 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard