Katatonia

Bomal/Ourthe - Belgique [Durbuy Rock Festival / Scène Indoor] - samedi 13 mai 2006

 Katatonia
C'est entre une série de concerts hardcore et néo-metal que Katatonia débarque sur scène, en début de soirée.
Forts d'un récent septième album pour le moins réussi, les suédois restent cependant fort méconnus.
Le public jeune et purement metal éprouvera un certain mal à apprécier la finesse d'un groupe mélancolique qui, d'autre part, est également jugé par les puristes comme beaucoup trop assagi par rapport à son début de carrière.
L'audience plus alternative a, quant à elle, beaucoup de mal à insérer le registre du bataillon dans cette catégorie-là.
Qui assiste donc en définitive à un concert de Katatonia ? Quelques curieux, quelques personnes accablées par l'ébriété et une poignée de fans conquis dès le départ. Très peu donc, voire trop, sans doute.
De plus, l'ingénieur son ne sera pas trop à son affaire, laissant carrément une guitare en sourdine et remarquant tardivement le manque d'intensité au niveau du micro de Jonas Renkse.
Un Jonas Renkse qui, suite à sa timidité maladive, restera le plus souvent caché sous ses longs cheveux, chantant à travers quelques fibres de sa tignasse et rendant inévitablement la présence de son orchestre assez vague et nébuleuse, aux portes de l'ennui involontaire.
C'est donc dans ce contexte-là que le groupe a dû passer son examen parmi l'antichambre du metal impersonnel pénible.

The Great Cold Distance aura droit au menu principal offert par les suédois, balançant notamment "July", le single "My Twin" et le chef d'œuvre "Soil's Song", LE moment fort du concert, donnant carrément la chair de poule.
Il y aura certes un anneau de Last Fair Deal Gone Down par "The Future Of Speech", mais le reste du régime s'installera sur les bases de Viva Emptiness qui sera visité à quelques reprises par l'entremise d'un "Gost Of The Sun" remuant, d'un "Criminals" posé ou encore via un "Evidence" entraînant et clôturant à point nommé la prestation du groupe.

La majorité de l'auditoire pourra très logiquement justifier son manque d'intérêt suite au côté trop planant et apathique du show, planté d'un mauvais son et enfoncé par le côté amorphe d'un chanteur pas suffisamment imposant, c'est vrai.
Cependant, j'ai pour ma part assisté à un concert intense et tout à fait élégant de la part d'un des plus grand groupe de ces dernières années...


Très bon   16/20
par X_Cosmonaut


  Crédit Photo Innokenty


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
148 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches