Katatonia

Kocytean

Kocytean

 Label :     Peaceville 
 Sortie :    samedi 19 avril 2014 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Je sais, je n'ai pas toujours dit du bien de Katatonia, notamment concernant le dernier album en date Dead End Kings mais, à l'écoute de Kocytean, je me repens. En effet, cette compilation de six faces B, rares, me réconcilie sans doute définitivement avec la sublime mélancolie des Suédois.
Est-ce la sempiternelle grisaille urbaine, la froide humidité, la répétition inexorable du morne quotidien au travail ? "Unfurl" arracherait des larmes à une pierre et les bien trop courtes vingt-six minutes que durent le disque sont toutes à l'avenant. On navigue sur un océan de grâce et de subtilité, Katatonia réussissant là où Anathema échoue désormais lamentablement, c'est-à-dire en proposant une musique à la fois parfaitement accessible aux plus chastes oreilles tout en conservant un souci de l'exigence dans la qualité des compositions et la richesse des mélodies, systématiquement désespérées.
Kocytean n'étant pas un simple recueil de ballades, l'auditeur écoutera avec plaisir des choses plus musclées (Framboisier, si tu nous lis) à l'image des rythmiques puissantes de "Ashen" transportées par un refrain particulièrement émouvant.
Chose très rare, cet E.P. me donne envie de me replonger dans la discographie du groupe tout en me donnant des remords de ne pas avoir compris plus tôt toute la profondeur de leur art. Six morceaux à la beauté troublante, le parfum éphémère d'une femme croisée dans la rue, de la pure poésie.


Parfait   17/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
147 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?