Morrissey

Paris [Olympia] - mardi 11 avril 2006

Après une poignée de concerts outre atlantique, Morrissey visite quelques capitales européennes pour présenter son dernier album, avant d'attaquer une tournée britannique très attendue et déjà sold out depuis des semaines.
Le mancunien semble resté à l'heure italienne car la grosse caisse a revêtue les couleurs du drapeau du pays où il était récemment en studio, couleurs que l'on retrouvera sur une ridicule Telecaster à double manche qu'utilisera Boz Boorer.
On notera en guise d'hommage, une photo de Sacha Distel qui trône en arrière plan.

Début de show vigoureux avec "First Of The Gang To Die" un des singles du précédant opus, étonnamment suivi par "Still Ill" un des plus anciens titres des Smiths. La voix de Morrissey est toujours magique (certains prétendent qu'il n'a jamais aussi bien chanté qu'actuellement), en revanche sur ce titre la prestation de ses musiciens est un poil décevante (c'est là que l'on constate que Johnny Marr était un guitariste inimitable).
Mais la petite équipe se rattrape rapidement avec "You Have Killed Me" très bon premier single de Ringleaders Of The Tormentors. Puis par la suite avec la majeure partie de cet album, avec quelques grands moments comme "I Will See You In Far-off Places" et le superbe "Life Is A Pigsty" qui à n'en point douter figurera parmi les plus belles chansons de sa carrière solo.
L'icône des années new-wave a désormais tout d'un grand crooner, mais ne rechigne pas à jouer quelques classiques des Smiths : "Girlfriend In A Coma" avec des arrangements encore une fois cafouilleux, un excellent "How Soon Now" qui demeure l'un des moments les plus jouissifs du show, et pour finir "Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me" comme unique rappel.

Avec un peu de recul on regrette l'absence de chansons de ses débuts en solo, un concert un peu court (1h20), ainsi qu'un son de qualité très moyenne pour une salle de l'envergure de L'Olympia. Mais le Moz n'a pas déçu : toujours une classe inimitable malgré un certain embonpoint, deux changements de chemises dont une lancée dans la fosse comme à l'accoutumée, et surtout une prestance et une voix impressionnantes.


Très bon   16/20
par Sonicjulio


  Set list :

First Of The Gang To Die
Still Ill
You Have Killed Me
The Youngest Was The Most Loved
Reader Meet Author
Let Me Kiss You
My Life Is A Succession Of People Saying Goodbye
Girlfriend In A Coma
I Will See You In Far-off Places
To Me You Are A Work Of Art
Life Is A Pigsty
Trouble Loves Me
How Soon Is Now?
Irish Blood, English Heart
A Song From Under The Floor Boards
I Just Want To See The Boy Happy
At Last I Am Born
Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
54 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...