Air

Talkie Walkie

Talkie Walkie

 Label :     Source 
 Sortie :    mardi 27 janvier 2004 
 Format :  Album / CD   

Le dernier album d'Air est un véritable bol d'air frais (haha ça doit être la première fois qu'on la fait celle-là).

Bon trêve de plaisanterie douteuse, le dernier "bébé" de nos français d'Air, Talkie Walkie, est effectivement un excellent album. Le duo nous déverse son electro-pop raffiné tout au long de 10 morceaux presque plus beaux les uns que les autres, et servis, qui plus est, par une production aux petits oignons. Rien à reprocher du coté du son, c'est impeccable. Pour en revenir aux différentes pistes de l'album, je disais en effet qu'elles étaient presque toutes plus belles les unes que les autres, car même si aucune n'est à jeter, certaines sortent du lot. Ainsi "Venus", "Cherry Blossom Girl", "Run" et surtout "Alone In Kyoto" sont à écouter absolument. D'ailleurs, "Alone In Kyoto" figure dans la BO de "Lost in Translation", le dernier film de Sofia Coppola (que je recommande par la même occasion). Air avait également signé la BO du précédent film de Sofia Coppola: "The Virgin Suicides". Enfin pour conclure, je conseille d'acheter Talkie Walkie, pour les amateurs de pop-électronique planante.


Excellent !   18/20
par Chichekebap


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 11 juin 2004 à 22 h 06

Pas mal, pas mal de la part du duo ! Je m'attendais vraiment à ce qu'il fasse une merde comme 10000hz Legend, mais en fait ce disque est très agréable du début jusuqu'à la fin.
Même si j'ai des réserves sur certains titres comme "Surfing On A Rocket" qui lasse un peu (ce titre, long de 2min aurait fait un malheur ; mais 3 ou 4 minutes de "Surfing On A Rocket" et tout de suite c'est moins séduisant), le reste est de très bonne qualité.
Je trouve en outre ce disque idéal pour les voyages, car il permet de regarder à travers la vitre sans se lasser (on est en fait dans un état de semi béatitude qui dure le long du disque : un peu le syndrome de la vache mais à l'envers !!) ; et finalement c'est toujours 3/4 d'heure de moins à passer à l'intérieur du train !!
Sympa   14/20



Posté le 11 juin 2005 à 12 h 53

Cet album est vraiment très bon. Le style du groupe est indéfinissable, en gros c'est quelque chose d'extrêmement planant, voire hypnotique.

La musique semble extrêmement simple, et pourtant au fur et à mesure des écoutes, on se rend mieux compte du génie qui habite les deux membres du groupe Air !
On a des vieux synthés qui sont là pour donner une dimension 'spatiale' à la musique, des voix féminines et masculines qui s'accordent parfaitement, avec de l'électro, le tout accompagné par quelques accords de guitares ...
Aucune des chansons ne se ressemble vraiment, pourtant on retrouve la même recette qui fait la particularité de cet album.

Si vous voulez une musique qui change, qui vous transporte vers des dimensions encore inexplorées, vous DEVEZ vous procurer cet album !
Très bon   16/20



Posté le 14 octobre 2005 à 21 h 58

Tres bel album d'électro. C'est bien mélancolique et tellement simple qu'on se demande pourquoi tout les groupes ne font pas aussi bien.
Sans aller chercher loin, en gardant des riffs simples mais pourtant très efficaces, Air arrive a nous faire planer et est un des groupes français les plus connu dans le monde.
En gardant pratiquement à chaque fois les mêmes schémas rythmiques et des petits accords tout en finesse, on ressent toute la force de cet album.
On en redemande...
Excellent !   18/20



Posté le 06 avril 2006 à 14 h 13

Autant annoncer tout de suite la couleur : Le dernier album de Air est le meilleur que j'ai pu écouter jusqu'à maintenant. Après avoir apprécié Moon Safari sans être subjugué pour autant et après avoir été un peu dubitatif quand à 10.000hz Legend, Talkie Walkie.
Tout commence avec "Venus", agréable chanson pop toute simple et réellement efficace. "Cherry Blossom Girl" ensuite ne renie pas son statut de premier single tandis qu'une atmosphère ouatée s'installe. Nous sommes sur un nuage ! La suivante, "Run", est un retour aux sources du meilleur de Moon Safari (Du bon quoi) Et voila que se profile "Universal Traveler", petit coup de coeur personnel, et on s'imagine déjà en train de courir nu dans les champs en cueillant des coquelicots (comment ça 'tu' et pas 'on' ?). Passons à Mike Mills, première chanson instrumentale de l'album, tout a fait a la hauteur des précédentes. En avant pianos, violons, guitares avec cette fois en plus d un onirisme omniprésent, une petite touche d'un je-ne-sais-quoi de mélancolie, de nostalgie. "Surfing On A Rocket" s'applique à nous faire sortir de la léthargie préalablement installée avec un rythme plus rapide (par rapport au reste de l'album hein) Arrivé la, je me suis alors posé la question : Cet album serait-il parfait ?? Et bien non malheureusement, sur la fin l'album s'essouffle un peu à commencer par "Another Day", efficace mais manquant d un je-ne-sais-quoi, d'une étincelle, tandis que "Alpha Beta Gaga", ses beats et ses sifflements en avant, me parait légèrement trop longue et enfin "Biological", la chanson sûrement la moins marquante de cet album, lente et longue et manquant d un réel refrain. Heureusement "Alone In Kyoto", merveille enchanteresse et onirique au possible (on s'imagine vraiment seul a Kyoto, perdu mais reposé, bien tout simplement), s'applique a redorer le blason de cet album (ils sont malins ces français) et laisse un goût satisfaisant à la marchandise. Tout est tellement simple et cohérent dans cet album, même au moment de la baisse de régime qui reste assez agréable, que je cours de ce pas écrire mon album (blague).
Ne restez pas sur la mauvaise impression de 10.000hz Legend, dernier véritable album en date, et laissez vous bercer par Talkie Walkie qui s'accommodera de la meilleure des manières avec vos moments de solitude et de rêverie.
Très bon   16/20



Posté le 16 août 2006 à 15 h 56

Concentré sombre et mélancolique, ce CD est déconseillé pour les depressifs et autres atteints du même genre.
Talkie Walkie est cependant, une pure merveille.
Arrivé à un stade "discographique" où beaucoup se seraient déjà effondrés, Air continue à nous faire planer et nous faire pleurer.
Cette endurance de qualité commence à forger à Air un vrai gage de qualité.
Cet album est tres penché mélancolie, et reste en même temps un peu expérimental aussi... On pense qu'on va entendre du déjà vu.. mais non. Une petite mélodie accoustique par là, une ligne de piano à vous secouer la tête, accompagnant une rythmique des plus basiques, ou une mélodies electro planante.. Toujours la même recette.
Le succes de cette formation est dû à cette qualité mais surtout à cette facilité d'accès, quasi immédiate. Là où certains mettront 14 écoutes pour commencer à accrocher quelques mélodies, il en suffira 3 ici.
Je suis fier d'être Français, quelque part...
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
223 invités et 1 membre :
Reznor
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?