Air

Love 2

Love 2

 Label :     EMI 
 Sortie :    lundi 05 octobre 2009 
 Format :  Album / CD   

Air se fait rarement prier pour sortir un disque, c'est donc sans trop de surprise que l'on apprenait il y a quelques mois la sortie imminente de Love 2. Nous découvrions par la même occasion son affreuse pochette : c'était déjà une fâcheuse habitude chez le duo versaillais mais là, on n'est pas loin de toucher le fond. Ceci étant, la question essentielle restait de savoir si Air saurait réitérer un album de la même qualité que l'excellent Pocket Symphony sorti en 2007.

Bon, on ne va pas se mentir, Love 2, c'est du Air très (trop ?) classique. On y retrouve l'électro bobo ("Love"), la pop sucrée ("So Light Is Her Footfall", "Heaven's Light", "Missing The Light Of The Day") et les plages instrumentales ("Be A Bee", "Eat My Beat") qui ont fait la renommée et la marque de fabrique des versaillais.
Le disque est donc assez éclectique ce qui en soi est appréciable. Par contre, on regrette un peu l'absence de réelle ligne directrice comme sur Pocket Symphony qui s'inspirait beaucoup du pays du soleil levant. Ce thème n'est d'ailleurs pas totalement oublié sur Love 2 avec "Hunter Night" dont l'instrumentation rappelle certains jeux vidéos typiquement nippons.
Le morceau qui ressort peut-être le plus de l'album est "Tropical Desease" qui s'étale sur près de 7 minutes (fait plutôt rare chez Air). Le titre varie tant les ambiances que les rythmes. Le début jazzy laisse place à une partie plus "up-tempo" où vient se poser une flûte (!?) sifflotant une mélodie accrocheuse et amusante (type "Alpha Beta Gaga" pour les connaisseurs) avant que le saxophone ne fasse son retour puis qu'enfin une voix vienne se poser sur la fin de la chanson.
Si malgré un certain manque de surprise, la qualité des compositions reste tout à fait correcte, on ne pourra cependant défendre le ridicule "Sing Sang Sung" et ses paroles grotesques ("Sing sang sung, sing me a song, Do did done don't be so down, Ring rang rung give a ring..."), le tout dans une ambiance "bisounours" consternante. Heureusement qu'il s'agira du seul véritable raté du disque.

On pourra retourner ce Love 2 dans tous les sens, Air fait du Air, point à la ligne. Le manque de surprise est un peu décevant même si l'album n'est pas mauvais pour autant. On a juste l'impression que les versaillais tournent un peu en rond et qu'ils ne sont pas parvenus à se transcender cette fois. Alors malgré une qualité globale acceptable, on est loin de Moon Safari ou de Pocket Symphony et on ne se rappellera surement plus d'aucun morceau de ce disque d'ici quelques mois. À réserver aux fans, les autres peuvent très certainement s'en passer.


Pas mal   13/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 2 membres
Dale
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques