Cult Of Luna

Råångest

Råångest

 Label :     Pelagic 
 Sortie :    mardi 15 décembre 2015 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

C'est amusant comme seulement trois titres et quinze minutes de musique peuvent donner envie de parler. D'un côté nous avons The Old Wind, projet solo de Tomas Hallbom (ancien Breach et The Ocean) mais inconnu au bataillon pour ma part, et de l'autre Cult Of Luna qui a éteint toute forme de concurrence en matière de Post Core lors de la sortie consécutive de Vertikal et Vertikal II. Si vous vous demandez pourquoi, c'est que vous êtes vraisemblablement passés à côté de ces disques, lacune fort regrettable s'il en est.
Comme j'imagine que les mecs sont tous des potes de longue date, rien de plus naturel pour eux que de partager leur paillasse. "Last Will And testament" n'est pas une nouvelle composition mais une reprise d'Amebix, groupe de Crust Punk des années 80. Un choix surprenant de prime abord mais, bien que parfaitement interprété, j'ai l'impression bizarre d'entendre du Tool avec un chant Hardcore... Cela en fait un morceau pour le moins étrange, à défaut d'être époustouflant.
Quant à The Old Wind, je ne vais clairement pas me relever la nuit pour en réécouter. En dépit de la présence de tous les ingrédients nécessaires à la confection d'un bon Post Core, les deux titres manquent trop de personnalité puisque sonnant comme les anciens Cult Of Luna, du genre Salvation, qui à l'époque sonnaient déjà comme du vieux Neurosis, bref on n'est pas plus avancé ni plus cultivé en sortie d'écoute.
Alors oui, un split c'est toujours sympa, surtout quand il est sale, nous sommes d'accord. Néanmoins, celui-ci relève plus de l'anecdote que du coup de génie.


Correct   12/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
127 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?