Girls Against Boys

Venus Luxure N°1 Baby

Venus Luxure N°1 Baby

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    août 1993 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

N'y allons pas par quatre chemins : Venus Luxure No.1 Baby est énorme. Et oui, GVSB dévoile à travers les 11 titres de ce troisième album un panel de ressentiments aussi large qu'impropable, aussi efficace qu'inattendu. Frustation, mélancolie, rage, joie, désespoir ou nostalgie se mêlent allègrement à une puissance de feu inaltérable, à un groove lourd et pourtant si aérien. Du destructeur et implacable "Bullet Proof Cupid" aux tortueux et torturés "Satin Down", "Learned It" et "Get Down", en passant par le magnifique et amer "Bughouse", les damnés "Go Be Delighted" et "Rockets Are Red" ou encore les rageurs "In Like Flynn", "Let Me Come Back", "7 Seas" et "Billy's One Stop"... On est captivé, on est étourdi, on est entraîné... on est bluffé ! La richesse de cet album égale son efficacité, ce qui rend d'autant plus surprenante son incroyable cohésion. Avec Venus Luxure No.1 Baby , GVSB nous a pondu un véritable chef-d'oeuvre de punk émotionnel.


Excellent !   18/20
par X_Shape104


  En écoute : https://girlsagainstboys.bandcamp.com/album/venus-luxure-no-1-baby


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 22 août 2007 à 16 h 29

Une musique ronflante et inspirée, une voix de velours rauque et suave, des rythmes langoureux. Bienvenue dans l'univers de Girls Against Boys dont Venus Luxure N°1 Baby est la clé de voûte. Si le premier album était encore trop décousu et se contentait de tester quelques idées originales, celui-ci contient tous ces acquis parfaitement dosés et maîtrisés. Coup de maître pour ce groupe complètement à part.

Ici, malgré une diversité musicale certaine, tous les morceaux vont dans le même sens. Tous participent à cette ambiance poisseuse et empoisonnée et on a du mal à se les sortir de la tête une fois englué dans ce piège. Une batterie accrocheuse, des basses grondantes et sensuelles, une guitare acérée, la voix malicieuse de Scott McCloud et un sens aigu pour former des atmosphères sombres, épaisses et désabusées. Voilà comment résumer brièvement l'aspect général du groupe. Mais, par contre, impossible de décrire précisément ce qui se dégage des morceaux.
Si certains sont extrêmement noirs et dépressifs ("Get Down", "Satin Down"), d'autres au contraire, plus rythmés sont incroyablement addictifs. Les mélodies de "Go Be Delighted", "Seven Seas" ou "Learned It" sont imparables. On ne peut que tomber sous le charme de cette musique hors du commun. Les coups de boutoirs que sont "Bullet Proof Cupid" ou "Let Me Come Back" apportent la dernière pièce à l'édifice. Ce mélange de morceaux à ambiances diverses et opposées rend Venus Luxure N°1 Baby complètement captivant. Jamais on ne s'ennuie car l'enchaînement des titres est très bien pensé.

Girls Against Boys frappe un grand coup dans la scène no-wave/post punk du début des années 1990. Complètement original et différent de ce qui se faisait à l'époque, ils deviennent en deux albums un groupe reconnu et à suivre. Chose pas forcément évidente, le rock étant alors un plein boom créatif.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
220 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :