Girls Against Boys

The Ghost List

The Ghost List

 Label :     Epitonic 
 Sortie :    mardi 24 septembre 2013 
 Format :  Mini Album / CD   

À l'image d'un nombre infini de groupes, que peut bien avoir à dire une formation après plus de dix ans sans sortie de disque ? C'est que Girls Against Boys s'était "contenté" de quelques micro-tournées depuis la fin de celle accompagnant la livraison de You Can't Fight What You Can't See en 2002. Les revoilou donc sur nos platines en 2013, plus d'une décennie après, avec une petite bouchée de titres emballés sous The Ghost List.
Eh non, ça n'a rien de fantomatique, le jeu de mot est trop facile. Sans moment transcendantal ou égarement choquant, on a même tout pour se réjouir de cette réapparition de chair et de sang. Impression procurée par le format court ou réalité objective, les cinq titres ont d'ailleurs l'aspect du parfait petit condensé de la palette du groupe. L'ouverture "It's A Diamond Life" contient tous les éléments de base d'un morceau classique du quatuor, et aurait pu ouvrir la plupart de ses disques. "60 Is Greater Than 15" est une excellente pièce dark insidieuse digne de Cruise... ou Luxury..., contrebalançant l'allure du "Fade Out" haletant qui le précède, et qu'on aurait bien vu casé sur le dernier LP en date.
Le seul titre susceptible de faire tâche aux yeux de l'admirateur exigent de GvsB est à coup sûr "Let's Get Killed". Sa teneur pop-rock très (trop ?) accessible peut paraître facile et agaçante... Constat fait, rien de catastrophique, et ça balance quand même... M'est avis que l'exquis "Kick" final et sa richesse orchestrale trip-hop forment alors bien plus qu'une façon de se faire pardonner en dernière instance. C'est plutôt la confirmation que l'objet qu'on écoute-là est une déclaration officielle ou un bilan de santé audio : en montrant l'étendu de son pouvoir actuel, Girls Against Boys prouve que ce n'est pas parce qu'il est en sommeil que sa créativité s'est tarie. Tout comme on ne taquine pas un lion, même s'il dort sur ses deux oreilles...


Parfait   17/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
232 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused