Vitalic

Flashmob

Flashmob

 Label :     Citizen 
 Sortie :    lundi 28 septembre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Adieu Daft Punk et autre Justice ! Hier vous fûtes les chantres de la techno made in France, mais aujourd'hui vous avez devant vous un grand gars qui vous explose à un contre quatre. Lui ne porte ni masques ni moustaches, mais regorge d'idées. Pour les interviews c'est moins rigolo, mais sur disque c'est carrément plus trippant.

Si on avait pas peur d'effrayer le quidam, on dirait volontiers que Vitalic fait dans la techno intelligente. Intelligente parce que variée plutôt que monolithique (la grande force de Pascal Arbez-Nicolas, l'homme derrière le projet), intelligente parce que charmeuse plutôt qu'accrocheuse.

Ainsi, rarement musique dancefloor n'aura été si pop (ou inversement). La meilleure preuve étant sans doute que, chez le français, c'est moins le beat qui nous guide que la force de ses mélodies. A ce titre son premier LP Ok Cowboy était déjà un sacré tour de force, reconnu au delà de l'Atlantique. Quatre ans après ce petit miracle, Flashmob enfonce le clou, bien décidé à envahir les pistes de danse du monde entier. Imparables, des titres comme "Terminateur Benelux", "Second Lives" ou "Your Disco Song" ne me feront pas mentir. Et en contrepoints parfaits les apaisés "Still", "Allan Dellon" ou "Station Mir 2009" côtoient les expérimentations psychédéliques d'un "Flashmob" ou d'un "Chicken Lady".

Alors, même si ce nouvel album nous gifle moins que son aîné (l'effet surprise en moins, moins de grands écarts de style entre les morceaux), on n'en est pas moins enchanté. Pourtant, au pays de l'Egalité, Vitalic n'atteint pas, en dépit de ses nombreuses qualités, la même notoriété que ses deux cousins français... Mais ne doutons pas qu'un jour ou l'autre notre beau pays se réveillera et sautera en choeur au son de ces hymnes dansants colorés !


Parfait   17/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
136 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques