...And You Will Know Us By The Trail Of Dead

So Divided

So Divided

 Label :     Interscope 
 Sortie :    mardi 14 novembre 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

L'annoncer comme suite logique de son Worlds Apart ne voulait-il pas essayer de faire passer un peu plus facilement la dragée de ce changement de cap ? Car c'est ici indiscutable: le Trail Of Dead a bien changé... En bien ou en mal, c'est plus délicat à dire avec conviction, ou plutôt dur à avouer... Pour le connaisseur accroché à leurs basques depuis leur éponyme production de 1998, il va sans dire qu'il va se ranger et croupir à côté du dernier Coldplay qu'un oncle lui avait offert et qui prend la poussière depuis son déballage. Pour les plus attentifs à l'évolution du groupe depuis Source, Tags & Codes, il va tout de même falloir fournir un effort supplémentaire... Non pas que cela soit mauvais, mais dur à suivre...

Il ne s'agit pas ici de la formation hardcore bruitiste et mélodique héritière de la bande à Thurston Moore, ou si peu. La finesse est de rigueur, le trip des arrangements brillants, déjà connus de ceux qui ont posé les oreilles sur Worlds Apart, est poussé au maximum sur So Divided, agréablement noyé dans le sustain de cymbale et la pseudo reverb naturelle d'une production mimant le classique. "Eight Day Hell" en est l'archétype Beatles soit désolant soit savoureux, c'est selon. "Stand In Silence" est d'entrée un rock un peu trop basique pour convenir au groupe, le coup est raté puisque déjà usé jusqu'à la moelle sur les premiers morceaux des deux précédents disques. On nous refait le coup de l'intro... Le bluesy "Naked Sun" n'a rien à faire dans le répertoire du groupe tant il est niais, les arrangements baroques n'y feront rien. On va en fait souvent avoir l'impression d'avoir à faire à un groupe de rock de plage commele génial Summercamp, mais sans trop de charme ou de caractère. On se demande également pourquoi les gus ont donné le même nom à leur album qu'une chanson pop aussi inexcusable que "So Divided". "Gold Heart Mountain Top Queen Directory" fait carrément passer les texans pour un Staind essayant de convaincre sous une configuration d'orchestre. Difficile de sauver les meubles, c'est que 9 titres peuvent passer bien vite...
En guise de maigre reste, les intentions de "Wasted State Of Mind" ou "Life", la présence enrichissante d'Amanda Palmer sur le sage "Witches Web", et la fin providentiel du disque avec un "Sunken Dreams" mêlant The Cure, Slint et une grandiloquence bien sentie.

En espérant que ce ne soit qu'un décrochage temporaire. L'album de face-b du Trail Of Dead, période Worlds Apart, voilà de quoi bien c(r)ibler son public. Snif...


Passable   11/20
par X_YoB


 Moyenne 14.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 10 mars 2007 à 21 h 00

C'est un magnifique album. Pourquoi vouloir absolument que le groupe reste fidèle à ses jeunes années ? Ils évoluent, vers un son plus pop, plus ouvert, on peut adorer Madonna, leur premier chef-d'œuvre, et aimer tout autant celui-là, ou le précédent, Worlds Apart, autre chef-d'œuvre.

Tout était déjà là dès leurs débuts (la richesse mélodique, le tempérament épique, le sens des couleurs et des nuances), mais sous une forme plus brute, c'est tout. Pour s'en persuader, il suffit de voir le groupe sur scène. Toutes les époques s'y retrouvent, avec un bonheur égal. C'est juste une affaire d'évolution.

Autre exemple : "Gold Heart Mountain Top Queen Directory" est un titre de Guided By Voices, sur Bee Thousand. Ecoutez l'original (garage, son pourri, genre maquette sur K7 audio bas de gamme, bref, une fleur de pavé), écoutez ce qu'en fait Trail Of Dead. C'est sublime. C'est exactement le chemin fait par Trail Of Dead depuis leur début.
Alors, n'en dégoûtez pas les autres. Coldplay ? Pourquoi pas ? Et alors ? Oui c'est 'pop', oui ça pourrait élargir considérablement le public du groupe. Mais ça reste très haut de gamme. Conrad, Jason et Kevin volent au-dessus de la mêlée depuis 10 ans.
Les sommets de cet album là, ce sont "Stand In Silence", le splendide morceau-titre "So Divided" (mais enfin, il faut être sourd pour ne pas entendre ce qu'il y a là-dedans, être sourd ou vouloir à tout prix que Trail Of Dead 2006 sonne comme Trail Of Dead 1999), "Sunken Dreams", "Wasted State Of Mind", "Eight Days Of Hell".

Allez-y sans crainte. C'est l'un des meilleurs albums de 2006.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
261 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :