Yann Tiersen

Good Bye Lenin !

Good Bye Lenin !

 Label :     Labels 
 Sortie :    vendredi 07 février 2003 
 Format :  Bande Originale / CD   

Parler d'une bande originale sans avoir vu le film est peut être un peu problématique pour apprécier l'œuvre à sa juste valeur mais je prends le risque quand même.
On sait que Yann Tiersen est doué pour créer des ambiances et après avoir magnifiquement illustré Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, ce n'est donc pas surprenant de le voir tenter à nouveau cet exercice.
Cette B.O. est une succession de pièces jouées quasi uniquement au piano. Si toutes ont du charme une écoute entière peine à passionner son auditoire. On aimerait plus voir des belles envolées au violon comme celles qui illuminent "Dishes". Sans doute que la tristesse est un sentiment qui domine quand on parle de l'Allemagne de l'est, mais plus que la mélancolie qu'évoque souvent les mélodies de Tiersen c'est ici une musique douloureuse qui défilent devant nos oreilles qui se demandent ce qu'il faut réellement penser de cette musique: Beauté douloureuse ou douloureuse beauté ?
La palette des sentiments évoqués est beaucoup moins large que sur un album comme l'absente par exemple. Le duo avec Claire Pichet est un pur moment de grâce, l'enchaînement "Mother Will Die" et "Father Is Late" (tout un programme) est le meilleur moment du disque (donc très beau) mais trop uniforme le reste est décevant.

Tout en délicatesse, Good Bye Lenin est un doux voyage qui fait rêver sourire ou pleurer. Mais qu'est ce que c'est chiant !!!


Sympa   14/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
349 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques