Yann Tiersen

Le Phare

Le Phare

 Label :     Ici D'Ailleurs 
 Sortie :    vendredi 20 février 1998 
 Format :  Album / CD   

A cette époque, Yann Tiersen est encore un artiste inconnu du grand public, puisque pas encore porté par la vague déferlante du fabuleux Fabuleux Destin D'Amélie Poulain. Néanmoins, ce jeune Breton qui porte à merveille le pull marinière en est déjà à son 3° album.
Un album sublime, comme la plupart des albums qui lui ont précédé et qui lui succèderont. Des morceaux instrumentaux pour la plupart (à part "Monochrome" ou "L'Effondrement", chantés ou murmurés en anglais), où se mêlent les différents instruments que manie Yann Tiersen avec ce talent et cette originalité qui lui sont propres.
Ainsi, le bon vieil accordéon qui berçait les fêtes de village de notre enfance devient puissant et émouvant en intro du morceau "La Dispute". Le violon, instrument "classique" par excellence suffit à faire du morceau "Sur Le Fil" un petit bijou d'émotion et de puissance.
Yann Tiersen compose une musique particulière, reconnaissable entre toutes, quasi-intemporelle, jamais ringarde. Il aime à jouer et à mélanger les intruments comme le piano, le violon, la guitare électrique, avec des sonorités plus originales sorties d'un toy-piano (ces petits pianos d'enfants qui nous rappellent les boites à musique) ou encore des bruitages de vent, d'orage sans doute empruntés à sa Bretagne natale...

Le Phare comporte déjà quelques morceaux qui seront utilisés pour la bande originale du Fabuleux Destin D'Amélie Poulain, film qui me fera découvrir cet artiste, comme pour beaucoup de monde.
Malgré l'originalité constante des albums de Yann Tiersen, Le Phare a retenu mon attention plus particulièrement, sans doute pour l'abondance de ses morceaux instrumentaux, et pour ces titres tantôt enjoués comme "Les Jours Heureux", et tantôt intimistes et émouvants avec "La Dispute"... Sans doute pour cette sincérité, cette douceur et une certaine mélancolie des jours de pluie...
(merci à une personne de m'avoir fait ouvrir les yeux, ou plutôt les oreilles, sur le travail de "Yann Tiersen, le magicien", bien au-delà du Fabuleux Destin D'Amélie Poulain).


Excellent !   18/20
par Stella


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
151 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?