Death Cab For Cutie

Transatlanticism

Transatlanticism

 Label :     Barsuk 
 Sortie :    mardi 07 octobre 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

C'est par le bouillonant "The New Year" que débute Transatlanticism, tranchant littéralement avec le son de We Have The Facts And We're Voting Yes, qui manquait peut-être de relief par moment. Si Transatlanticism est toujours aussi profond et intimiste que son prédecesseur, il gagne manifestement en puissance. Deuxième morceau de l'album, "Lightness"apparaît calme, réfléchi et posé, contrastant donc avec "The New Year". C'est cette alliance de force et de délicatesse qui émerge de cet album, lui insufflant une beauté indéniable et envoûtante.
Il n'est donc pas très difficile de tomber sous le charme de ces chansons comme l'entraînant et très pop "The Sound Of Settling", l'épique "Transatlanticism" qui se termine en apothéose totale, ou le magnifique "Tiny Vessels", joué sobrement avant de gagner en intensité grâce aux guitares saturées mais tout aussi touchantes. C'est grâce à cette capacité à créer de splendides mélodiques simples mais efficaces que Death Cab For Cutie parvient à maintenir l'attention. Il n'est en effet, pas un titre qui ne soit composé autour d'harmonies intimistes ou poignantes, et c'est bien là que se trouve l'efficacité du Death Cab.

Tour à tour puissant, émouvant, simple ou fédérateur, Transatlanticism nous présente toutes les facettes d'un groupe capable de proposer un album d'une qualité incontestable, tant il sait preuve ici d'une force associée à une sensibilité exacerbée.
"I need you so much closer" nous dit-on ? Cela n'a peut-être jamais été aussi avéré...


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
93 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?