Death Cab For Cutie

The Georgia E.P.

The Georgia E.P.

 Label :     Autoproduction ; Atlantic 
 Sortie :    vendredi 04 décembre 2020 
 Format :  Maxi / Vinyle  Numérique   

Et un nouvel EP pour Death Cab For Cutie, The Georgia E.P., un peu particulier cette fois-ci puisqu'à l'origine, il était uniquement sorti sur Bandcamp début décembre pour une durée de 24h seulement, afin de lever des fonds en faveur de Fair Fight Action, une organisation qui, depuis 2018, vise à encourager le vote des minorités dans l'État de Géorgie. Ici, c'est dans le cadre des élections sénatoriales de janvier que le groupe s'est mobilisé (d'où le nom de l'EP) et décidé à enregistrer en novembre dernier et en quatre jours (mais chacun chez soi, pandémie oblige) cinq reprises de formations originaires de cet état du sud des USA. Après le succès de cette initiative (plus de 100 000$ récoltés), l'enregistrement est désormais disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et sortira aussi en vinyle cet été dans une édition limitée.

En ce qui concerne les artistes et groupes repris, on navigue entre méga-stars et entités plus confidentielles mais néanmoins largement reconnues. Pour les premières, on peut d'abord citer R.E.M., les incontournables de cette étape géorgienne, avec une belle et fidèle version de "Fall On Me" (tirée de Lifes Rich Pageant, 1986), ce type de chansons rythmées et douces, très mélodiques en leur cœur allant comme un gant à Ben Gibbard et les siens. Autre gros nom à l'affiche, TLC, girl band de R&B, soul et hip hop ayant connu un énorme succès dans les années 90, avec des millions d'albums vendus et plusieurs chansons placées tout en haut des charts. Death Cab reprend un de leurs morceaux les plus connus, "Waterfalls", issu de CrazySexyCool (1994), leur plus grand triomphe, et c'est tout aussi bien vu qu'audacieux de leur part. Tout en le passant à leur prisme personnel, mélancolique et un peu rêveur, ils en retiennent la sève, qui passe surtout par ses paroles abordant le trafic de drogues, le sexe et le sida. La chanson fut d'ailleurs le premier numéro un du Billboard Hot 100 à évoquer ouvertement cette terrible maladie ("His health is fading and he doesn't know why / Three letters took him to his final resting place / y'all, don't hear me"). Comme quoi, il est possible d'allier succès et paroles intelligentes, engagées.

Pour la deuxième catégorie de groupes repris, on monte en intensité. Si la relecture de "King Of Carrot Flowers Pt. 1" de Neutral Milk Hotel (In the Aeroplane Over the Sea, 1998) est assez sage, bien qu'ils réussissent à y imprimer leur marque, les deux derniers titres sont plus intéressants. Et on ne peut pas dire qu'ils aient choisi la facilité, puisqu'ils s'attaquent à deux des artistes les plus puissants qui soient, Vic Chesnutt et Cat Power. Du premier, ils reprennent la déchirante "Flirted With You All My Life" (At the Cut, 2009), de la seconde la terrassante "Metal Heart" (Moon Pix, 1998). Tenter d'atteindre ne serait-ce qu'un dixième de l'émotion, du drame que ces deux-là parviennent à injecter dans leur musique s'apparente à vouloir respirer dans l'espace sans scaphandre. Non pas que Death Cab For Cutie en soit incapable, bien au contraire, c'est même le carburant premier des compos de Gibbard, mais les émotions qu'ils déploient ne jouent pas sur le même tableau. Là où les sentiments que procurent les musiques de Chesnutt et Power sont brutaux et crus, ceux que délivrent celle de Death Cab sont plus doux, mélancoliques, d'un désenchantement distancié (sans que cela ne les empêche de plonger profondément de temps à autre). Donc plutôt que de s'échiner à réaliser l'impossible, le groupe joue avec ses armes et ses atouts, et l'on peut vraiment dire que le défi est relevé haut la main, car ce qu'ils réussissent à charrier dans leurs versions est fort, très fort. On entend qu'ils ont bien saisi le sens, le cœur des morceaux, cette insondable vulnérabilité, cette extrême fragilité que les deux originaux recèlent en eux. Alors rien que pour ça, bravo les gars. Et comme de surcroît, c'est pour une cause tout à fait estimable et nécessaire, congratulations guys !


Parfait   17/20
par Poukram


  En écoute ici : https://deathcabforcutie.bandcamp.com/album/the-georgia-e-p


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
516 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?