Death Cab For Cutie

Thank You For Today

Thank You For Today

 Label :     Atlantic 
 Sortie :    vendredi 17 août 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Avec Thank You for Today, son neuvième album, Death Cab for Cutie inaugure une nouvelle ère de son existence. Dave Depper et Zac Rae sont arrivés pour combler le départ de Chris Walla, membre fondateur du groupe qui a quitté l'aventure en 2014, et l'on retrouve, pour ce nouvel album, Rich Costey à la production, déjà à l'œuvre sur le précédent, Kintsugi (2015). Et malgré ces changements, Death Cab est tel qu'il a toujours été : sincère, poignant, profond, subtil, chaleureux. Quelques innovations se font entendre (la pulsation robotique et les effets vocaux de "I Dreamt We Spoke Again"), mais ce sont surtout les titres plus rapides qui attirent l'attention, comme la très immédiate et efficace "Gold Rush" où Ben Gibbard, dont la voix est de nouveau quelque peu déformée par un effet, nous fait part, à son grand regret, de la progressive gentrification de Seattle, qu'il ne reconnaît plus et dans laquelle il se sent de plus en plus étranger ("Oh how I feel like a stranger here / Searching for something that's disappeared"). Avant ce titre, "Summer Years", aidé de ses boucles de guitares et de discrètes nappes de synthés, creusait le sillon mélancolique propre au groupe, tout comme, plus loin et sur un rythme plus appuyé, "Northern Lights". "Autumn Love" suit cette même voie et a tout de l'indie pop song parfaite. Ces morceaux sont centrés, comme d'habitude avec Gibbard, sur les amours perdus et/ou compliqués du chanteur, qui peuvent toujours lui être douloureux, comme en témoigne le superbe et émouvant "Your Hurricane" et ses paroles très fortes : "But I won't be the debris in your hurricane". "When We Drive" et "You Moved Away", tous deux développés sur de larges nappes de synthés et des percussions en arrière-plan, interrogent sur la durée et la pérennité des rapports amoureux et amicaux. "Near/Far" est quant à lui une vraie curiosité offerte par le groupe, avec sa rythmique répétitive et sa basse mise en avant dans le mix.

Enfin, un album de Death Cab for Cutie n'en serait pas vraiment un sans sa ballade finale et c'est à "60 & Punk" que revient cet honneur. Très personnelle, elle revient sur un héros musicien de la jeunesse de Gibbard (dont l'identité ne nous est pas révélée) en proie à l'alcoolisme et qui l'aurait alors, dans ces périodes difficiles, profondément déçu ("There's nothing elegant in being a drunk / It's nothing righteous being 60 and punk"). Ayant fait face au même problème au cœur des années 2000, le chanteur s'identifie peut-être à cette personne, qu'il a d'ailleurs rencontré dans sa vingtaine et qui semble beaucoup compter pour lui et avoir eu une forte influence sur son devenir de musicien ("The timely rescue of a metal teen"). Guidée par un piano fantôme qui agit comme un écho de cette jeunesse à jamais envolée, Gibbard offre une belle réflexion sur le devenir pas toujours reluisant des héros de ses (de nos ?) jeunes années, tout en s'interrogeant sûrement sur sa propre situation (et l'histoire finit bien, Gibbard et la personne en question étant sobres aujourd'hui, ainsi qu'en bons termes).

Thank You for Today ne jure aucunement dans le canon du groupe formé à Bellingham. On y retrouve tous les ingrédients qui font depuis plus de vingt ans sa force et son charme : cette sensibilité exacerbée, ces paroles tourmentées, ce lyrisme si singulier, cette pop classieuse, ces mélodies accrocheuses, cette chaleur humaine si précieuse. Malgré des changements importants au sein de la formation, le cap est maintenu, la qualité est toujours au rendez-vous, quelques légères innovations, sonores principalement, font leur apparition et ne gâchent pas l'ensemble. Si le groupe ne surprend pas vraiment, il demeure parmi ceux que l'on est invariablement heureux de retrouver tous les trois-quatre ans, car on sait que ce qu'il va nous proposer nous plaira quoiqu'il arrive. Et des groupes comme ça, il y en a au final assez peu dans une vie. Pourvu que Death Cab for Cutie fasse encore longtemps partie de cette catégorie des irremplaçables et des indispensables à nos (ma ?) petites existences.


Parfait   17/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
158 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard