Do Make Say Think

Winter Hymn Country Hymn Secret Hymn

Winter Hymn Country Hymn Secret Hymn

 Label :     Constellation 
 Sortie :    lundi 06 octobre 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Quatrième album de Do Make Say Think, Winter Hymn Country Hymn Secret Hymn présente un groupe maîtrisant complètement ses orchestratrions et possédant une aptitude à la composition tout à fait exceptionnelle. Ici, rien ne semble laissé au hasard tant la struture et la progression des morceaux sont impressionnantes.
"Fredericia", qui débute l'album, propose une montée éffrénée, sur un rythme très groove, que rien ne semble pouvoir arrêter, grâce, notamment, à la présence imposante et éclatante de cuivres. Le ton est d'ores et déjà donné.
Alternant passages délicats et intimistes et envolées magistrales et splendides ("Auberge Le Mouton Noir", "Fredericia", "Hooray Hooray Hooray"...), Do Make Say Think se présente ici comme un groupe maîtrisant parfaitement son sujet et excellant dans l'art d'entraîner l'auditeur dans son propre univers. Et ce, dans des styles aussi divers et variés que le rock, la pop, le jazz ou le post-rock, tout ça fondu dans un même moule.
Do Make Say Think parvient toujours à mettre en valeur ses morceaux de la plus belle façon qui soit: guitares cristallines et limpides, application de rythmiques jazzy, utilisation de cuivres échauffés... et ce sur des progressions enchanteresses et cohérentes.

On se laissera donc aisément emporter par le flux des guitares de "Outer Inner & Secret", la perfection de la section rythmique de "Auberge Le Mouton Noir" ou bien tout simplement par l'univers particulier de "War On Want" ou de "It's Gonna Rain"...
Winter Hymn Country Hymn Secret Hymn s'impose donc naturellement comme un grand disque majestueusement composé, et dans lequel Do Make Say Think nous dévoile l'étendue de son talent.
Fantastique, tout simplement !


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 07 janvier 2006 à 17 h 08

Sorti en 2003 sur Constellation, ce disque est pour moi le plus grand du label. Dans un style unique et avec un son tout à fait caractéristique, Do Make Say Think, plus que sur les précédents albums, propose un univers étonnant, passionnant. Plus varié et moins lourd que Godspeed, plus musical et jazzy que Mogwai, Do Make Say Think joue avec nos sens en nous faisant passer par des émotions contrastées.
"Fredericia" commence par une mélodie enjouée à la guitare, soutenue par une basse hypnotique. Les batteries (2 chez DMST !), épileptiques et jazzy, se lancent soudain dans une chevauchée épique avant que les guitares ne se fassent menaçantes, l'orage arrive alors et déchire ce paysage jusqu'alors si hospitalier.
Le reste du disque est d'une beauté déchirante, partagé entre éclaircies free-jazz et obscurités rock, avec un sens de l'invention de chaque instant. Ainsi, caractéristique du disque, "Ontario Plates" est un morceau de bravoure, dont la deuxième partie, superbe, arrive de façon presque subliminale (car les différentes parties se succèdent toujours en se chevauchant chez DMST, de façon maîtrisée et souvent imperceptible) pour ensuite exploser à la barbe de l'auditeur, exténué et ravi, dans un final aussi éprouvant que magnifique. Rien n'est ici à jeter, le jeu des guitares est simple mais splendide, les cuivres sont parfaits, la production est travaillée, bien plus que sur les albums précédents du groupe, mais jamais trop.
Bref, pour tout amateur de post-rock qui cherche à s'éloigner des schémas traditionnels du genre, ou simplement pour ceux qui croient qu'il existe encore des aventures musicales vraiment surprenantes, ce groupe mérite une attention qu'il na jamais vraiment reçue. Ce disque est incontournable et mérite de figurer dans les classiques du genre (mais quel genre, finalement, puisque Winter Hymn... se situe au-delà des genres ?)
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
267 invités et 2 membres
EmixaM
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...