Battles

Saint-Malo [Route Du Rock - L'Omnibus] - samedi 18 février 2006

 Battles
Ah !! Battles à la Route du Rock ! A n'en point douter, voilà le véritable coup de génie des programmateurs du festival pour cette session hivernale !

Débarquant sur la scène de l'Omnibus aux alentours de 22H30, les quatre de Battles nous emportent avec eux pour un peu moins d'une heure de musique expérimentale aux frontières du math-rock et du post-rock, le tout baignant dans un flot électronique complètement débridé.
C'est un pur bonheur que de voir et entendre Ian Williams (est-ce nécessaire de le présenter ?) déverser son formidable flot d'électricité campé derrière son clavier, tandis que John Stanier (est-ce nécessaire de le présenter ? bis) assure la section rythmique comme un beau diable bien en valeur au centre de la scène, il ne lui faudra pas que quelques minutes pour être recouvert de sueur tant il se montre magistral à la batterie (réduite au minimum syndical avec sa cymbale culminant bien au-dessus de lui), assurant parfaitement ses contre-temps et tant son jeu est métronomique au possible.
Tout sera tout simplement remarquable. Battles se montre maître dans l'art de provoquer des montées salvatrices tout en puissance et explosant littéralement sous les coups de butoir de Stanier, tandis que Tyondai Braxton ne sera pas en reste, jonglant entre sa guitare et son clavier, avant de tout simplement jouer des 2 en même temps avec une classe folle, et de hurler quand bon lui semble dans son micro.
Battles va survoler ses 3 maxis en insufflant à chacun de ses titres une énergie nouvelle et bien souvent complètement dévastatrice, ainsi qu'une fraîcheur qui manque quelque peu sur disque tels ces "IPT2" et "TRAS" qui défoncent vraiment tout sur leur passage et imposant Battles comme une formidable machine implacable en live.

Le groupe quittera la scène avant de revenir pour un dernier titre en rappel nettement plus expérimental que les autres morceaux et qui décontenancera certainement quelques festivaliers sans doute peu coutumiers des pratiques radicales du "super-groupe".
En poussant le math-rock dans ses derniers retranchements avec une telle énergie et une telle habileté, Battles s'affirme un groupe terriblement excitant dont on attend enfin un véritable album pour asseoir définitivement son talent, qui en cette soirée, a littéralement éclaboussé Saint-Malo.

Mais alors ? Serait-ce donc ça la fameuse "classe américaine", quatre types ayant fait leurs armes au sein de divers groupes américains devenus mythiques pour certains et désireux de poursuivre une nouvelle aventure musicale hors de tout carcan ? Peut-être bien, oui...


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


  Photo par moi-même.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
143 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :