Joseph Arthur

Nancy [Le Vertigo] - lundi 31 octobre 2005

Le 31 Octobre 2005, au Vertigo de Nancy, ma vision de la musique et de l'artiste a complètement été bouleversée. Je n'imaginais pas que Halloween puisse un jour m'apporter quoi que ce soit, et ce soir là j'ai rencontré Joseph Arthur. Qui est Joseph Arthur ? C'est tout simplement un homme, un coeur, une sensibilité, une âme, un don qui placent cet artiste au dessus de tout ce que vous avez pu entendre jusqu'à maintenant.

Virtuose de la technologie, maître de la toile et de la sculpture, poète des mots et de la mélodie, et musicien hors pair, il fait voyager son public avec lui dans les recoins de son imagination, le tout avec une grande pudeur et une émotivité incroyable. D'entrée de jeu on est subjugué par son jeu; il tape sur sa guitare pour en sortir un rythme qu'il agrémente d'une voix qu'il s'empresse de re-sampler, puis ajoute quelques bruits de cordes, et une ligne d'arpèges par dessus lesquels il va chanter avec une justesse et une force incroyables ! On a une musique extrêmement riche, et pourtant il est seul sur scène. Comme s'il pouvait démultiplier le talent qu'il a en lui à l'infini.

On en a pour les oreilles, on en a pour les yeux. Il abandonne sa guitare contre des pinceaux et réalise en un rien de temps 2 tableaux magnifiques, tout en continuant de lâcher sa vie dans le micro. Ses tableaux sont sublimés par des vidéos projetées au rythme de la musique et de son histoire. Le temps passe, sans que l'on s'en aperçoive et le concert est déjà terminé (bien qu'il ait duré plus de deux heures).

Quant à ses chansons, elles dégagent une force inconcevable, et ses mélodies parfois écorchées provoquent la chair de poule lorsqu'elles résonnent au fond de nous. Que dire de plus... c'est inqualifiable avec des mots, il faut tout simplement le vivre pour le comprendre. C'est ça Joseph Arthur; une expérience avec un artiste incroyable à vivre. Et à revivre à l'issue du concert, en se procurant le show qui vient d'être produit. 4 ans que je n'avais plus acheté un seul disque, mais là c'était autre chose... une bien maigre consolation trop matérialiste pour celui qui m'a procuré tant d'émotions.... Alors en plus de mon argent, je veux lui offrir autre chose, rien qu'un mot, un simple merci.


Excellent !   18/20
par Alex Devry


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
119 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard