Weezer

Paris [Olympia] - mercredi 08 juin 2005

 Weezer
Ahhhh, quelle impatience en ce 8 juin 2005, d'autant plus lorsque la première partie, The Subways, arrive sur scène. Certes si on aime, on a de quoi être servi par le show fortement énergique des trois anglais. Mais autrement, on peut trouver ça assez lassant.

Heureusement, on n'a pas trop attendu, et très vite les quatre qu'on attendait sont arrivés et ont démarré, directement, avec "Tired of Sex"... Ca a bien commencé, donc !
Et d'ailleurs, ça a tout aussi bien continué, avec cinq morceaux du Blue, trois de Pinkerton dont "Getchoo" chanté par Brian Bell -pas aussi bien que Rivers Cuomo, d'ailleurs, mais il semble que ce soit une habitude sur cette tournée, et après tout pourquoi ne pas changer-, peut-être pas assez soit dit en passant ; trois du Green, uniquement "Slob" de Maladroit, et bien évidemment six morceaux du dernier.
Il en manque parmi les meilleurs, on pense à "Only In Dreams" ou encore "Pink Triangle" ; mais c'est après tout une bonne setlist que l'on a eu, voire très bonne, au vu de ce qu'ils auraient pu faire.

La prestation, elle, est tout aussi réussie. Assurément, gros contraste entre l'attitude de la foule et celle de Weezer - à l'exception de Scott Shriner -, mais est-ce qu'on pouvait s'attendre à autre chose ?
On pourrait se plaindre du manque de communication, comme toujours, et notamment de Rivers Cuomo, mais c'est se foutre le doigt dans l'oeil que de s'être attendu à autre chose, et ce n'est pas le principal. Ca n'entre probablement même pas en jeu quand on a vu ce concert.
Contraste peut-être aussi entre leur attitude et leur musique : que ça bouge ou non c'est toujours parfaitement réussi, et les morceaux de Make Believe passent tous très bien, de "Beverly Hills" à "Peace" en passant par "We Are All On Drugs".

Au final, on ne peut qu'apprécier ce concert, peu importe qu'ils ne nous aient pas fait coucou cinquante fois, et pas fait de blagues entre chaque chanson ... L'important (à savoir la musique) était tout à fait là.
Ils ont de l'énergie à refiler sans que ça se voit, et tant de bons morceaux. Un peu trop court peut-être, alors même qu'on aurait voulu que ça dure encore et encore.
Tout simplement grand !


Parfait   17/20
par Donnie


  Photo par Sophie. Merci beaucoup.

Setlist :

Tired Of Sex
In The Garage
Pardon Me
Buddy Holly
Photograph
Hold Me
Getchoo
Say it Ain't So
We Are All On Drugs
Island In The Sun
My Name Is Jonas
Peace
Slob
Beverly Hills
The Good Life
Undone
>>>
Haunt You Everyday
Hash Pipe


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 20 janvier 2007 à 18 h 05

On sait que Weezer ne communique pas beaucoup en concert... pourtant la dernière tournée américaine a montré le contraire... pas de chances on aura vu le Weezer qui bouge pas sur scène (ça sera pour une autre fois eh eh!). Mais ne boudons pas notre plaisir ! Le groupe maîtrise totalement son sujet ! On reconnaît sans problème leur musique et on ressent la même émotion. Certains vont critiquer le manque de prise de risque en matière d'innovation. Alors oui, Weezer nous pond pas un solo surprise par ci, une longueur supplémentaire ou un allongement des solos mais bon Weezer ça reste de la power pop avec une mélodie à suivre. C'est pas comme l'ami Jack White qui peut modeler sa musique à volonté.
La setlist était très bonne ! Juste le regret de ne pas avoir entendu "Tis Is Such A Pity" et "Perfect Situation"!

Le set reste un peu trop court aussi mais on a l'habitude avec les groupes ricains ! J'ai jamais compris cela d'ailleurs ! Pourquoi est-ce aussi court !?
Très bon   16/20





Recherche avancée
En ligne
106 invités et 1 membre :
X_Plock
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...