The Dillinger Escape Plan

Belfort [Eurockéennes - La Loggia] - samedi 03 juillet 2004

Dimanche 3 juillet, il est 22h45, le festival des Eurockéennes cuvée 2004 touche à sa fin. Depuis la Loggia (située à gauche de la grande scène), on entend les hurlements des Slipknot, effroyable...
Nous patientons difficilement le quart d'heure avant l'arrivée du Dillinger Escape Plan. 23h00. Enfin, un son pour couvrir le bruit s'échappant de la grande scène. Le chanteur Greg Puciato entre, le reste du groupe le suit de très près. A peine le temps de glisser un mot à l'oreille de mon voisin (je sais que ce sera le dernier). C'est parti !! Comment résumer ce concert... Ou plutôt cette baffe, ce concert s'apparente plus à une bonne raclée, la sensation d'être écraser entre leur son et le reste de la salle, leur hardcore mâtiné de métal progressif et de free-jazz est tel que plus personne ne bouge dans la salle. A 0h30, la fin du concert, brutale comme tout le reste, sonne. Nous regagnons nos tentes (ou ce qu'il en reste) avec cette sensation d'avoir affronté Mike Tyson en 10 rounds.
Sur le chemin, le son nous parvenant aux oreilles a tout l'air d'être le dernier single de Céline Dion, autant pour nous, il s'agissait de Korn, un groupe que vous connaissez peut-être. Eh oui, après une cure de Dillinger, tout est relatif.
Bilan: Dillinger vainqueur par K.O sur les quelques survivants aux trois jours de festival.


Excellent !   18/20
par Iplegot


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
132 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques