Jean Louis Murat

Morituri

Morituri

 Label :     PIAS 
 Sortie :    vendredi 15 avril 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

S'écouter un disque de Jean Louis Murat, c'est souvent comme ouvrir un recueil de poésie & le lire à l'ombre d'un arbre, posé dans un champ fraichement tondu. On sent les odeurs printanières, Le pain de campagne posé à côté du Saint Nectaire fermier bien vieilli, celui qui a des relents de petite fille qui se néglige. On est bien quoi. Bercé par la voix rocailleuse de l'Auvergnat, on écoute, on se promène dans les paysages sonores. "Frankie" en est l'exemple parfait. Une chanson délicate, toute en retenue, les balais caressent la batterie tandis qu'un piano se joue de la mélodie pour accompagner, pour magnifier les paroles. Un petit délice qui prend son temps, il en va d'ailleurs de même pour l'album dans son ensemble.

On retrouve le Murat qu'on connaît, celui qui se fout des modes, qui fait des albums qui se ressemblent tout en étant jamais le même. Il ensorcelle l'air de rien, "Le Chant Du Coucou" est d'une telle perfection, on pourrait presque se demander comment il fait pour être aussi productif, et maintenir un tel niveau au gré des albums. Bien sûr il y a des titres plus dispensables que d'autres ("Nuit Sur L'Himalaya" par exemple), mais prenez "Tous Mourus" un vrai drame susurré dans une ambiance de piano bar, ou "La Chanson Du Cavalier", une sorte de sensualité se dégage de ce Morituri, la chanson titre en est un bel exemple, en duo avec Morgane Imbeaud (de Cocoon), une douceur bienfaisante enrobée de clavecin.

Moins éclatant que Babel, ce nouvel album de Jean Louis Murat n'en reste pas moins un très bon disque, doux, apaisé en apparence, aux arrangements subtils & délicats. On est bien, caressé dans le sens du poil, on range le disque comme on refermerait un livre, et on envisage une balade à travers champs, ou un simple aller retour chez le fromager...


Très bon   16/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
293 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus