Jean Louis Murat

Live Aux [PIAS] Nites

Live Aux [PIAS] Nites

 Label :     PIAS 
 Sortie :    vendredi 25 septembre 2015 
 Format :  Live / CD  Vinyle   

Jean Louis Murat sur scène. C'est toujours une expérience, un moment presque unique. et je ne dis pas ça seulement parce que je ne l'ai vu qu'une seule fois, en 2004, dans cette bonne vieille ville de Brest, mais c'est une autre histoire.

Il parvient à magnifier ses chansons, à leur donner une seconde vie, une tournure différente, la meilleure preuve en est la paire Mustango & Muragostang, où des titres comme "Bang Bang", "Nu Dans La Crevasse" & "Belgrade" prenait une tout autre vie. il est comme ça notre Auvergnat, surtout quand il est bien entouré.
Avec le somptueux Babel sorti en octobre dernier, il y avait matière à utiliser la scène comme laboratoire, à prolonger la magie du studio pour sublimer ces titres.
Un mois avant la sortie de l'album, Jean Louis Murat & The Delano Orchestra donnaient un concert à la Maroquinerie dans le cadre des [PIAS] Nites, concert dont vous pouvez lire le report en nos pages d'ailleurs, et ils eurent la bonne idée de l'enregistrer, et d'en garder quelques titres pour un Ep, initialement sorti lors du Record Store Day 2015. Ce disque est désormais accessible à tous, alors profitons en.

Pourquoi n'avoir gardé que cinq titres sur la quinzaine jouée ce soir là, faudrait leur poser la question, toujours est il que cet Ep nous offre une version résumée du concert, avec l'introductif "Qu'est ce qu'au fond du coeur", on sent un Murat content d'être là avec ses nouveaux amis, qui est presque au meilleur de sa voix, laissant la part belle aux instruments du Delano Orchestra, une belle entrée en matière. Le public est forcément conquis, il découvre les nouveaux titres, un silence presque religieux durant "Les Ronces", où l'on remarquera une nouvelle fois que Jean Louis Murat n'est jamais meilleur que lorsqu'il est bien accompagné, lui qui pendant une période ne jurait que par le combo guitare/basse/batterie. Tout y est, le Delano Orchestra déploie ses nombreux instruments & servent à merveille à la voix de l'Auvergnat qui vit ses titres intensément.
Avance rapide, on passe au dernier titre avant le rappel, le "Blues du Cygne" dans lequel il présente un à un chacun des membres (& ils sont nombreux !), titre purement Murat, avec sa manière de chanter tellement singulière, titre à rallonge, on voudrait presque qu'il soit sans fin... Mais on ne sait pas encore ce qui nous attend, les deux derniers titres sont de purs moment de magie.

"Long John" d'abord, où la poésie de Murat prend toute son ampleur, les arrangements se font discrets, au service de la chanson, un des plus beaux morceaux de l'homme. Mais c'est sans compter sur "Mujabe Ribe" (du patois auvergnat signifiant "L'orage arrive" il nous l'explique), titre de plus de douze minutes, à la manière d'un "Nu Dans La Crevasse", épique, magistral, il était déjà parmi les meilleurs titres de Babel, mais il prend une telle ampleur sur scène que ceux qui découvraient l'album lors de ce concert ont du ressentir une certaine frustration en écoutant l'album studio, légèrement moins habité que cette version indescriptible.

Babel était déjà un grand album, cet Ep joue presque au révélateur, les titres en sortent encore meilleurs, "Mujabe Ribe" en tête forcément. Un seul regret peut être, celui de ne pas avoir assisté à ce concert, même si on peut se consoler (un peu) en regardant cette prestation filmée sur Youtube. Un somptueux Ep, vivement l'album live !


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
209 invités et 2 membres
Happy friday
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead