King Gizzard & The Lizard Wizard

Eyes Like The Sky

Eyes Like The Sky

 Label :     Flightless 
 Sortie :    vendredi 22 février 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ils l'ont fait ! 5 mois seulement après la sortie de leur premier album 12 Bar Bruise, King Gizzard & The Lizard Wizard reviennent avec une sacrée bonne surprise: un audiobook intitulé Eyes Like The Sky qui n'est rien de plus qu'une véritable ode au western spaghetti. Alors prenez votre chapeau, enfilez vos bottes, chargez votre révolver et préparez votre monture, direction le Far West.

On avait déjà eu un avant-goût avec leur morceau "Sam Cherry's Last Shot" sur le précédent disque, mais rien ne pouvait prédire qu'ils allaient se lancer dans un projet entièrement écrit et conté par Broderick Smith. Sa voix à la Johnny Cash fait toujours autant d'effets et pour un Anglais émigré en Australie, il a un excellent accent Américain – tout ça est très logique... -.

Concernant l'histoire, si j'ai bien tout compris, ça parle de vengeance, d'esclavage et de tueries, le tout se déroulant à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. On suit les aventures et mésaventures d'un jeune Mexicain/Irlandais enlevé autrefois par des Amérindiens et renommé "Eyes Like The Sky". Sans révéler le déroulement et dénouement, il faut juste savoir qu'il est préférable de ne pas se retrouver à ses côtés.
Pour la musique, on a tout ce à quoi l'on pourrait s'attendre avec ce genre de projet: des guitares poussiéreuses qui à elles seules posent le décor, un harmonica semblable aux sifflements de trains et/ou à une virée en solo, des batteries et des percussions tribales capables de recréer les plus grandes chevauchés, des coups de fouet, des chœurs, le vent du désert; tous les ingrédients pour créer une très bonne bande originale d'un film ou d'un roman imaginé. Tout çà est très cinématique et l'on rentre très vite dans cet univers, en imaginant les différentes scènes au fil des 28 minutes.

Eyes Like The Sky pourrait être utilisé pour un nouveau Western de Quentin Tarantino ou de John Hillcoat (pour rester entre Australiens), il en a le niveau. Ou alors il faudrait garder l'espoir qu'un jour cette histoire soit adaptée sur grand écran.
Le groupe prouve une nouvelle fois qu'ils ont l'esprit ouvert à de nouvelles expériences, ils osent, prennent du plaisir et ne se contentent pas que de faire du garage/surf-rock. Il semble qu'ils aient encore de nouvelles cartes à jouer ; ils jouent avec nous. Vivement la suite !


Excellent !   18/20
par Beckuto


  Ecoutable sur https://kinggizzard.bandcamp.com/album/eyes-like-the-sky


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
173 invités et 2 membres
NicoTag
Monoman77
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?