King Gizzard & The Lizard Wizard

Infest The Rats' Nest

Infest The Rats' Nest

 Label :     Flightless 
 Sortie :    vendredi 16 août 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

"XV infantry paratroop into the propylene new scene.
HELL'S WHERE THEY WANNA BE !
Infest The Rats' Nest."


Tout est dit dans ces vers clôturant le discours, Infest The Rat's Nest est le 15è enfant des King Gizzard & The Lizard Wizard qui vous emmène droit en enfer avec ses droites mitraillées.

Trash, Sludge, Doom, Hard Rock, inutile de choisir, ils sont tous présents dans le sang de la bête. Le dernier grand frère Fishing For Fishies né en Avril dernier paraît bien sage et exemplaire face à ce rejeton diabolique adepte du matraquage de tronche. Je l'attendais ce mioche !!! Bien sûr certains de ses grands frères avaient une lueur semblable dans leurs yeux, une folie perceptible qui s'échappait de temps en temps, je pense à Nonagon Infinity ("Road Train"), Murder Of The Universe ("Digital Black" & "Vomit Coffin") et Gumboot Soup ("The Great Chain Of Being"), mais ils n'étaient pas aussi libérés que ce petit dernier – c'est qu'il est bien excité ce petit braillard !

Aussi jeune et déjà conscient du monde qui l'entoure, peut-être parce qu'il est sorti assez vite après Fishing For Fishies, mais il tient un discours prémonitoire assez semblable : "la Terre va mourir de notre faute, il faut aller sur une autre planète pour survivre" ("PLANET B")... bon OK on a fait et on continue à faire les cons, mais doit-on vraiment nous échapper autre part pour refaire les mêmes erreurs ?! Si j'en crois ses paroles du matin (Face A), il semblerait que Mars serait prêt à accueillir les humains (la Terraformation)... oui, mais seulement les riches !

"THEEERE IIIS NOOO PLAAANEEET BIIII !!!"

En tout cas, pas pour les pauvres qui ne peuvent que se résoudre à voir les riches tous heureux sur Mars à la TV ("MARS FOR THE RICH")... le mioche nous parle même des "ORGAN FARMER" et il est très énervé, très excité quand il en parle, à tel point que j'espère ne jamais y mettre les pieds – ça fout la trouille cette histoire, tout comme celle du "SUPERBUG" que l'on pourrait tous avoir en nous et qui pourrait s'intensifier à cause de toutes nos prises de médicaments divers et variés... non, mais il lui manque une case à ce mioche, ce n'est pas normal de penser à çà, il est trop sombre celui-là, déjà que sa voix est bien plus grave que celles de ses frères, là il commence franchement à me foutre la trouille !

Et ce n'est pas ce qu'il me raconte l'après-midi (Face B) qui va me réconforter... quoi que. Apparemment un groupe de rebelles pourra se rendre sur Vénus à vive allure ("VENUSIAN 1") en profitant du périhélie de la Terre ("PERIHELION") ; allez, haut les chœurs :

"THEEERE IIIS ONE PLAAANEEET VIIII !!!"

Sauf que Vénus étant la seconde planète la plus proche du soleil... bah ils auront beau essayer d'atterrir ("VENUSIAN 2"), leur fin est tout de même proche ("SELF-IMMOLATE") ; le propos devient grave, de plus en plus sombre, le mioche n'arrête pas de gesticuler dans tous les sens, le bruit de ses pas n'est pas le même que le reste de sa fraternité, c'est comme s'il avait 6 jambes ! Je jure que je pourrais voir des cornes se former sur son crâne... Et il me raconte la fin de sa prémonition, les rebelles arrivés sur Vénus sont "morts" brûlés (mais pas mort comme on l'entend normalement... putain il est chelou ce mioche!), mais toujours conscients et bien décidés à se rendre sur Mars pour niquer les riches !! Oui, bon... on aura donc beau s'échapper de la Terre, il y aura toujours les pauvres, les riches et la guerre... WOUHOU !! T'as bien fait de venir au monde le mioche, tu me rassures beaucoup sur l'avenir de l'humanité.

Ce rejeton diabolique, il a beau être sombre, bouger dans tous les sens et faire plus de bruit que ses frères, il est tout de même doué d'une bonne réflexion, d'un sens de la narration captivant et surtout d'une aisance folle à passer d'une idée à une autre en toute logique ; en fait, il a la même façon d'émettre ses pensées que son grand frère Nonagon Infinity sauf que ce dernier n'a jamais fini de raconter son histoire. C'est juste extrêmement plaisant de voir qu'un mioche comme lui peut être aussi bien fait de la tête aux pieds, dans ses idées et ses actes.


Infest The Rat's Nest rejoint le trio de garnements parfaits que sont Float Along~Fill Your Lungs / I'm In Your Mind Fuzz / Nonagon Infinity – Bienvenue dans la famille salaud !


Intemporel ! ! !   20/20
par Beckuto


  En écoute :
https://kinggizzard.bandcamp.com/album/infest-the-rats-nest-2


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
104 invités et 1 membre :
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :