Pig Destroyer

Natasha

Natasha

 Label :     Relapse 
 Sortie :    mardi 11 novembre 2008 
 Format :  Mini Album / CD   

À tous ceux qui seraient encore tentés de soutenir que le Grind est le niveau zéro de la musicalité et que le fait de jouer vite et fort n'est là que pour masquer l'indigence de l'inspiration, je ne saurais trop recommander l'écoute de l'EP Natasha des féroces Pig Destroyer.
Ce seul et unique morceau d'une trentaine de minutes se veut beaucoup plus expérimental que le style habituel de la formation. On y retrouve un goût prononcé pour la pesanteur crasse du Stoner, voire du Doom, avec des boucles de riffs aussi écrasants que le Neurosis époque Times Of Grace. L'ambiance générale est purement cauchemardesque, notamment grâce à l'ajout de nombreux bruitages (ponts atmosphériques, arpèges bucoliques, grésillements d'amplis martyrisés, etc.), mais le tout est si bien construit que l'on pourrait véritablement parler ici de Grind Progressif, aussi étrange que puisse sembler le rapprochement entre ces deux genres. Les vocaux se veulent également plus variés que d'habitude, bien sûr majoritairement hurlés mais également chuchotés ou parlés afin de s'adapter systématiquement aux climats variés développés ici. Ces mecs font peur...


Parfait   17/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
286 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :