Fuck Buttons

Slow Focus

Slow Focus

 Label :     ATP 
 Sortie :    mardi 23 juillet 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Première écoute : la rythmique tabasse, on perçoit vaguement des sonorités bordéliques qui tentent de se faire une place mais la confusion règne. Difficile d'affronter cet empilement de sons mécaniques sans se montrer décontenancé, en manque total de repères. Ces fucking buttons ne font rien pour nous mettre à l'aise mais il faut se montrer brave. Le jeu en vaut la chandelle.
Car peu à peu la brume se dissipe et derrière le bruit surgissent les mélodies. Comme un My Bloody Valentine dominé par d'impitoyables machines.

Musique d'apocalypse, longues épopées de près de 10 minutes (la tonitruante "Brainfreeze", "Stalker" qui semble dissimuler un captivant mystère, "Year Of The Dog" et son son de rave party mêlé à des bruitages angoissants...), l'auditeur est partagé entre peur et émerveillement.
Chaque son lutte pour sa survie à l'image de cette petite mélodie mignonnette en intro de "The Red Wing" qui semble batailler ferme pour ne pas se faire gentiment broyer par la basse qui ne fait pas dans la dentelle (et les 1800 couches de bruitages qui sévissent en arrière-plan).

Le désordre apparent à première vue, l'amas de rouille ne sont que trompe l'oeil. On comprend vite que le boulot de John Power et Andrew Hung a été titanesque, les morceaux sont habilement construits et semblent finalement répondre à une certaine logique. L'ensemble s'enchaîne parfaitement comme une longue symphonie métallique.

L'univers de Fuck Buttons ne ressemble à aucun autre. Une pensée aux vendeurs de disque qui doivent s'arracher les cheveux à l'idée de classer cet album. C'est quoi au juste ? De l'electro- post rock-noise-psyché ?
Qu'importe au fond, l'essentiel est ailleurs. Et l'essentiel c'est que ce disque, une fois passé la toujours délicate barrière des premières écoutes, est sacrément bon et addictif.


Parfait   17/20
par McNulty


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
188 invités et 1 membre :
El rodeo
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused