Iggy Pop

New Values

New Values

 Label :     Arista 
 Sortie :    lundi 16 avril 1979 
 Format :  Album / CD   

Voilà sans aucun doute l'album le plus sous-estimé de l'ex-Stooges. Certes de moindre envergure que ses deux aînés berlinois, il reste pourtant de bien meilleure facture que les suivants. Voyons voir ce que l'on peut en tirer.

Avant tout, cet album a comme caractéristique principale d'être assez déroutant tant certains morceaux se contredisent les uns les autres d'un point de vue stylistique. On commence donc avec "Tell Me The Story", un morceau plutôt plaisant et proche de ce que l'on connaît de l'Iguane. Puis premier espoir déçu avec un "New Values" à l'intitulé très nietzschéen qui se dégonfle finalement comme un ballon de baudruche. "Girls" est le premier bon titre punk: minimaliste, court et entraînant. "I'm Bored" est aussi un bon morceau punk mais qui paraît un peu édulcoré et plus commercial, les soucis d'argent aidant certainement. Et là, le très surprenant "Don't Look Down" avec ses chœurs à la Leonard Cohen des années 80, auquel ressemble un peu le titre "Angel". Encore plus surprenant, "The Endless Sea" aux accents vaguement new wave, pas inintéressant par ailleurs. Encore encore plus surprenant, le morceau "How Do You Fix A Broken Part" fait carrément penser au Bowie des années Let's Dance (certainement le seul morceau vraiment très mauvais selon moi). Heureusement, "Five Foot One" est très bon et rappelle les glorieuses années Stooges. Ce titre à lui tout seul me fait dire qu'il est bien dommage que l'album ait été aussi vite oublié. "Curiosity" fait malheureusement retomber notre enthousiasme: le morceau est insipide, presque transparent. Une nouvelle fois avec "African Man", on sent énormément l'influence que Bowie a pu avoir, indirectement, sur cet album: le résultat est plutôt intéressant, mêlant folie punk et arrangements faisant un peu penser à ceux de la trilogie berlinoise du Caméléon, en moins travaillés bien sûr. Et on finit avec "Billy Is A Runaway", pas un mauvais morceau mais incroyablement plat.

En conclusion, un album inégal mêlant le très bon (qui est tout de même rare) et le beaucoup moins bon en passant par des titres bien plats (la grande majorité). Cela dit, l'album est tout à fait plaisant et divertissant. J'en recommande donc l'écoute, ne serait-ce que pour "Five Foot One", qui, je le répète, est l'un des tout meilleurs titres d'Iggy.


Correct   12/20
par Marqueemoon


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
169 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused