Envy

A Dead Sinking Story

A Dead Sinking Story

 Label :     Rock Action 
 Sortie :    mardi 26 août 2003 
 Format :  Album / CD   

Les compromis n'ont pas lieu d'être dans ce voyage, où il faudra bien accepter de s'en prendre souvent plein la gueule.
Toujours plus fort, toujours plus loin, les japonais continuent leur recherche de la mise en forme de leur trouble intérieur. Des moments parfaitement déchirés et farouches côtoient des moments quasi-atmosphériques.
La vitesse et la fureur sont maintenus à des niveaux élevés, puis s'arrêtent brusquement pour aboutir à une toute petite mélodie grattée lentement. L'effet de décompression est tel qu'il provoque une sensation identique à l'arrêt brusque d'un ascenseur : celle de l'apesanteur. Envy confère ainsi une dimension physique à sa musique ; en jouant sur les rythmes et les intensités, il s'amuse avec les forces contraignantes.
Pour faire parler au mieux l'émotion qui respire tout au long de l'album, Envy fait varier la densité de ses morceaux : un coup submergeant l'auditeur, l'instant d'après le faisant flotter. Il n'y pas de passages tampon, de sas de décompression ; une détente clairsemée de quelques notes ou d'une récitation en japonais, sera aussitôt substituée par une déferlante tsunamiesque, et vice-versa.
Parfois le maintient des parties hurlées sur un apaisement peut paraître dès plus inapproprié mais l'intensité exultée, propre au mouvement screamo, est justement on ne peut plus approprié. Bien que les textes japonais soient complètement noyés par ces cris, tout se ressent. Les hurlements finissent en une bouillie sonore où tout s'entremêle, tout se bouffe et s'agglomère, jusqu'à l'étranglement et l'éructation. C'est là qu'Envy joue du physique de sa musique : les émotions sont lâchées si vite et dans le vif qu'elles s'expriment en vrac et en gros. Une sorte de concentré de rage et d'urgence. Sans demi-mesure. Sans prendre le temps de séparer la fureur de la colère, la mélancolie de la brutalité. Envy, ou la loi du tout ou rien.
C'est lorsqu'on s'y attend le moins, qu'Envy saute à la gorge.


Très bon   16/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
70 invités et 1 membre :
GrotesqueAnimal
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?