Peste Noire

L'ordure À L'état Pur

L'ordure À L'état Pur

 Label :     La Mesnie Herlequin 
 Sortie :    vendredi 20 mai 2011 
 Format :  Album / CD   

Ce pauvre Delacroix doit se retourner dans sa tombe de voir son tableau "La Liberté guidant le peuple" ainsi transfiguré par Kommando Peste Noire, mais le résultat a exactement la sale gueule que l'on est en droit d'attendre d'un album de black métal.
L'Ordure À l'État Pur se révèle en revanche surprenant à plus d'un titre. Seulement cinq titres, oscillant entre sept et treize minutes, c'est déjà une promesse séduisante car c'est souvent dans ses compositions les plus longues que Peste Noire excelle. Ensuite, le son est bien meilleur que pour les autres productions, ce qui permet à toutes les subtilités de s'exprimer. Cela reste un black punk'n roll vomitif mais l'odeur se fait supportable. Enfin, la musique s'est étoffée d'influences auxquelles nous n'aurions jamais pensé pour Peste Noire : de la musette et du ska punk dans "Casse, Pêches, Fractures et Traditions" ou de la techno dans "Cochon Carotte et les sœurs Crotte" par exemple.
Loin de dénaturer le style du groupe cela le propulse à un niveau supérieur, l'esprit médiéval entrant en symbiose avec des préoccupations plus contemporaines (les samples d'émeutes, de préventions pour les femmes battues, etc.), un peu à la façon d'un Diapsiquir, le discours patriotique en plus.
Au final, tout est meilleur dans ce disque : les ambiances ("J'avais rêvé du Nord 1"), les riffs et leur enchaînement, la variété des chants, des instruments et des genres abordés. Tout cela fait de "L'ordure à l'état pur" l'album le plus abordable de Peste Noire mais également le plus abouti, même si les plus rageux n'y trouveront plus forcément leur compte. Un disque hors du temps et des modes.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
296 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard