Peste Noire

Ballade Cuntre Lo Anemi Francor

Ballade Cuntre Lo Anemi Francor

 Label :     De Profundis Editions 
 Sortie :    mardi 31 mars 2009 
 Format :  Album / CD   

Cela débute salement avec "Neire Peste", une minute d'introduction à la crasse, le préambule à un séjour dans la fosse à purin. Car Peste Noire n'utilise les lettres nobles que pour mieux chanter la saleté, faire côtoyer une certaine vision du patriotisme ("La France bouge - par K.P.N. (chant de l'Action française)") avec un esprit médiéval dominé par la famine et la sorcellerie. Rien de folklorique, tous les titres (hormis les interludes) rockent plus qu'autre chose mais le son est si râpeux que le groupe s'aliène tout un public potentiel qui serait en quête d'une véritable subversion auditive. De plus, il n'y a rien de spécifiquement métal chez Peste Noire et cette Ballade Cuntre Lo Anemi Francor se compose de morceaux à tiroirs, tous dotés de riffs entraînants et facilement mémorisables avec un niveau de violence musicale tout à fait tolérable pour des non-initiés qui souhaiteraient découvrir un nouveau genre : le "Rance Black Métal de France". Cela dit, les vocaux restent quant à eux très particuliers, orduriers et belliqueux.
Le goût de Famine pour la littérature s'exprime ici dans un hommage à Verlaine ("Soleils couchants - de Verlaine"), dernier et excellent titre d'un album peut-être un peu trop linéaire mais à l'originalité certaine.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
200 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard